Auteur Sujet: Avantages autres que technologiques  (Lu 1684 fois)

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Avantages autres que technologiques
« le: 08 Décembre 2013, 07:52:38 »
Le commentaire suivant de Jean-François VA2SS sous une autre rubrique souligne un aspect rarement discuté de la RA. C.a.d. les avantages autres que technologiques:
Lorsque qu'il y a plein de contact à porter de main, il est possible de favoriser le contact avec ceux qui sont membre de LOTW et espérer avoir une confirmation plus rapidement.C'est clair et tout à fait compréhensible, Jean-François est de l'opinion que les stations inscrites à LoTW vont préférer partir à la chasse aux spots qui s'affichent LoTW à cause d'une très haute probabilité de confirmation de QSO.

Intéressant comme stratégie. Je me demande si y'aurait pas moyen d'établir une correlation entre afficher son inscription à LoTW et l'équivalent en dB de gain nécessaire à une station non-inscrite à LoTW pour arriver aux même résultats lors de contest???

Ou encore de combien de dB de puissance de sortie faudrait-il pénaliser la station qui s'annonce LoTW pour égaliser les chances lors de contests par rapport aux non-inscrits???

Tant qu'à y être, remontons d'une coche et pourquoi pas expérimenter avec une station QRP offrant des primes Air-Miles ou des coin bits pour voir à quel point elle pourrait mieux rivaliser avec les stations QRO...

Dans le fond, à bien y penser, y'a pas grand différence entre agir de la sorte et envoyer deux green stamps pour augmenter les probabilités d'un retour de QSL, n'est-ce pas???

Devrait-on considérer un tel comportement un avantage "indu" et en interdire la pratique, classer ces stations dans une catégorie à part ou ne rien faire? Ou trace-t-on la ligne rouge?

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Avantages autres que technologiques
« Réponse #1 le: 08 Décembre 2013, 11:08:19 »
Bref, aurons-nous besoin nous aussi d'une convention de Genève pour nous dicter ce qui oui ou non morale dans la pratique de notre hobby ??    Je n'ai rien contre la présence de processeurs à l'intérieur de nos radios qui servent à rendre le signal plus facilement "commestible". C'est de la technologie embarquée, elle fait mantenant partie de la réalité contemporaine des radiocoms (Welcome to 2013 comme disait l'autre).

Par contre, si on a recours au soutien d'une technologie de télécom commerciale tel l'internet (spots, cédulage de QSO etc.) ou même le téléphone (qui d'entre-nous qui habitent un Grid-Square un peu rare n'a pas reçu un appel d'une OM qui tenait mordicus à un grid particulier sur une bande en V ou en U). J'en ai moi-même reçu de la C-B et d'états américans de la cote du Pacifique pour des tentatives de QSO sur la bande du 6M.

C'est ce genre de recours à des ressources commerciales externes à la radioamateur qui devraient être prises en considération pour pondérer l'ampleur des résultats obtenus.