Auteur Sujet: Haute puissance (500 W et +)  (Lu 4761 fois)

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Haute puissance (500 W et +)
« Réponse #15 le: 26 Juin 2013, 13:10:25 »
Il a cependant 3 paramètres qui sont conflictuels: Le ROS, le gain et le F/B ce qui impose à ceux qui envisagent ces montages de faire un choix entre les 3. En favoriser un défavorisera les autres... Pour moi ce fut toujours le cas non?

Disons que le courant RF avec TOS de 1:1 est à mi-chemin (5.3A @ 265V [1400W]) de la limite de mes relais (10A @ 250V). Faudrait donc ne pas excéder car avec la boite de commutation à mi-hauteur du pylone, ca pourrait représenter pour moi une "expédition" si ça se produisait en hiver. Pour le reste, le F/B est le point fort alors allons-y.

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 320
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Haute puissance (500 W et +)
« Réponse #16 le: 26 Juin 2013, 20:31:42 »
avec TOS de 1:1

... Tu devais vouloir dire un ROS (SWR) de 1:1 ce qui équivaut à un TOS de 0%.

C'est possible avec les 5 dipôles, mais ça donne des gains et des F/B ridiculement bas (gains de l'ordre des 1,8 dBi et F/B dans les 7,8 dB). Ceci à cause de la forme plus complexe du montage versus un simple dipôle.

Mais... Si on est prêt à tolérer des ROS plus élevés, la situation s'améliore. Par exemple, il est possible avec un ROS de 1,64:1 d'avoir un gain décent de 3,15 dBi avec un F/B de 19,3 dB.

5.3A @ 265V [1400W])

On est dans le sujet des problématiques hautes-puissances.. Les valeurs précédentes donnent alors une impédance de 81-J*8,2 Ω. J'affiche en bas de ce message la distribution des courants/tensions le long de chaque ligne de 36' entre les dipôles et la boîte centrale pour une puissance de 1400 W. Comme on peut le voir sur le graphique, la tension à la boîte sera de 241 V et le courant de 6,2 A.

Si ce n'est pas acceptable, il faudra sacrifier soit un peu de puissance, soit du gain ou du F/B...
« Modifié: 27 Juin 2013, 12:40:13 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Haute puissance (500 W et +)
« Réponse #17 le: 27 Juin 2013, 06:44:53 »
Si ce n'est pas acceptable, il faudra sacrifier soit un peu de puissance, soit du gain ou du F/B... C'est pas un problème Pierre, les relais sont bons pour 10A et encore faudrait-il commuter d'antenne au moment d'une crête de puisance ce que je ne trouve pas très intelligent comme geste puisque c'est en réception qu'on "cherche" la provenance du signal. 

... Tu devais vouloir dire un ROS (SWR) de 1:1 ce qui équivaut à un TOS de 0%. Absolument, les doigts m'ont fourchés ;-)

P.S.: Je constate dans ton graphique qu'il est mention de RG-58 type, TMS LMR-200. Mes plans prévoient du RG-213 entre la boite de commutation et le feedpoint des dipoles. Pendant que de la boite jusqu'au shack, j'ai du Heliax qui ramasse de la poussière alors je vais lui confier la job.
« Modifié: 27 Juin 2013, 18:15:38 par VA2JOT Jacques »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 320
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Haute puissance (500 W et +)
« Réponse #18 le: 27 Juin 2013, 20:04:50 »
... On m'a demandé des éclaircissements concernant le graphique que j'ai affiché dans mon message du 26 Juin 2013, 20:31:42.

Réponse: Ce graphique donne l'amplitude du courant et de la tension que l'on mesurerait en différents point de la ligne.

Par exemple (consulter le graphique plus haut), si l'on faisait une 'ponction' à 4 pieds de la boîte, un ampèremètre indiquerait environ 6,4 A. Autrement dit, à cet endroit, le courant suit une sinusoïde (courant alternatif) oscillant entre -6,4 A et 6,4 A. Même chose pour la tension qui oscille en sinus entre -220 V et 220 V.

Plus loin, disons à 30 pieds de la boîte, on a une oscillation du courant entre -4,4 A et 4,4 A et une tension variant entre -310 V et 310 V.

Etc.

Il est à remarquer que le produit EI n'est pas le même à ces deux points de ponction. Pour le premier (à 4 pieds), il vaut environ 1408 (W) et pour le second, il est moindre à 1364 W (tenir compte de l'imprécision du graphique . .  ;)).

Ceci s'explique par le fait que le calcul inclut les pertes naturelles dans le coaxial, ainsi que celles du 'mismatch' à mesure que l'on s'éloigne du générateur.

J'ajoute un autre graphique qui suppose cette fois que la ligne mesure 500 pieds. On peut voir que les amplitudes et par conséquent le produit EI vont en décroissant. C'est une conséquence prévisible des pertes croissantes à mesure que l'on allonge la ligne.

Mes plans prévoient du RG-213 entre la boite de commutation et le feedpoint des dipoles.

Également, pour Jacques, j'affiche en bas la 'situation' (36 pieds) si on utilise du RG-213 au lieu du RG-58. On voit sur le graphique en bas qu'elle dépassera les 300 Volts dans la boîte, contrairement à ce qui se produirait avec du RG-58 (241 V) ...

L'explication de la différence de comportement: Impédances caractéristiques légèrement différentes côté inductances entre les deux coax, pertes non identiques en missmatch et facteurs de vélocité distincts (RG-58: 0,83 RG-213 0,66). Les ondes stationnaires (standing waves) vont donc s'en ressentir comme on peut l'observer...
« Modifié: 27 Juin 2013, 22:42:09 par VE2PID Pierre »