Auteur Sujet: Un peu plus de puissance sur 224.220MHz  (Lu 12028 fois)

Hors ligne VE2VMC Martin

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 463
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #15 le: 22 Décembre 2010, 20:43:04 »
Citer
L'histoire des rotors sur deux axes c'est dépassé et ca n'a pas la capacité de charge d'un bon vieux pivot polaire pour télescopes d'hommes.

Et celui là il est bien pour toi Jacques ?  :P

http://www.m2inc.com/index2.html
Long : -74.1556 W (-74° 9' 20'' W)
Lat : 45.2834 N (45° 17' 0'' N)
QTH locator : FN25WG

La loi de Murphy dit: "La pire chose qui peut arriver va toujours arriver au pire moment"
À mon avis, Murphy était un optimiste ...

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #16 le: 23 Décembre 2010, 07:49:31 »
Et celui là il est bien pour toi Jacques ? C'est un renvoi vers l'index ce URL.
C'est quoi au juste ton "celui-là" ?

Hors ligne VE2VMC Martin

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 463
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #17 le: 23 Décembre 2010, 08:25:04 »
oupss  ???


Orion MT3000
Model Number    MT-3000A
Rotational torque    4500 in. lbs
Gear ratio    19200:1
Rotation time 0-90 deg.    35 seconds
Construction    Steel, welded and gold-zinc pltd.
Mast size accomodated    2 and 3" dia. others opt.
Crossboom size    3,4 & 5" dia., tower section with optional adapter plates.
Weight / Shipping    70 lbs / UPS
Long : -74.1556 W (-74° 9' 20'' W)
Lat : 45.2834 N (45° 17' 0'' N)
QTH locator : FN25WG

La loi de Murphy dit: "La pire chose qui peut arriver va toujours arriver au pire moment"
À mon avis, Murphy était un optimiste ...

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #18 le: 23 Décembre 2010, 12:13:47 »
Je trouve que c'est compliqué inutilement pour quelqu'un qui n'est pas intéressé à autre chose que le moonbounce et qui ne dispose nécessairement pas d'un budget digne de ces gugusses a faire baver d'envie l'un et pester sa ministre des finances d'autre part.

L'avantage d'un polar mount est que sa géométrie fait en sorte qu'il suit automatiquement la courbe de l'arc de l'orbitre de soit la lune ou du soleil. La compensation saisonnière est telle qu'elle peut être faite manuellement par un ajustement d'élévation par mois. La fréquence d'ajustement peut varier selon la largeur du faisceau des antennes. Il s'agit se simplement conserver la cible à l'intérieur du cercle de 3dB du patron des antennes.

Cette technique est couramment utilisée en astronomie pour suivre l'arc des astres autour de l'étoile polaire. Il s'agit simplement d'alligner l'axe du poteau (pivot) sur l'étoile polaire et le tour est joué.


KISS.

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 318
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #19 le: 23 Décembre 2010, 12:39:00 »
Cette technique est couramment utilisée en astronomie pour suivre l'arc des astres autour de l'étoile polaire.

En fait, seules les étoiles suivent l'arc de cercle en question. Pour les planètes et le soleil, elles suivent plutôt l'écliptique (ou presque), et leur trajectoire n'est pas centrée sur l'étoile polaire.

Cependant, lors d'une séance d'observation d'une soirée, la différence n'est pas énorme. Une fois la visée faite sur l'étoile polaire, le moteur du pivot du télescope va maintenir la visée sur la lune ou les autres astres.

Une antenne EME peut alors être substituée au télescope pour suivre avec ce montage la trajectoire lunaire en fonction des jours et du lieu d'observation.

Et de toute façon, la lune est un objet assez évident le soir ou la nuit. Par contre, pour faire du EME le jour avec cette technique, il faut un second moteur sur l'axe de déclinaison. Pour ceux qui font du EME de jour, il est pratiquement impossible de localiser la lune quand elle est nouvelle. Les deux moteurs vont alors permettre de suivre la trajectoire de la lune 'invisible' puisqu'ils sont contrôlés par des petits ordis à base de données auxquels ils sont reliés.

Dans ce dernier cas, ça sous-entend que le montage a été installé la veille de l'activité EME de jour projetée, et que le calibrage a été effectué de nuit. La technique consiste à faite l'alignement avec l'étoile polaire, puis à calibrer les petits ordinateurs avec deux étoiles connues (et reconnues par la base de donnée).

Tous les observateurs amateurs avec télescope à monture équatoriale connaissent bien cette méthode.
« Modifié: 23 Décembre 2010, 13:58:16 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #20 le: 23 Décembre 2010, 20:03:04 »
En fait, seules les étoiles suivent l'arc de cercle en question. Pour les planètes et le soleil, elles suivent plutôt l'écliptique (ou presque), et leur trajectoire n'est pas centrée sur l'étoile polaire.
La dérive quotidienne entre l'orbite ecliptique et la polaire change tellement peu d'une journée à l'autre que les corrections peuvent être apportées manuellement a des dizaines de jours d'intervale sans changer quoi que ce soit pour des antennes avec des points de 3dB d'entre 15 et 20 degrés. On est pas dans le verouillage de qualité optique ici. Y'a environ30 degrés de variation d'élévation entre le solstice d'été et celui de l'hiver. Ca fait 5 degrés par mois ça.

Pour le mât, avec le genre des système d'antennes que ça prend, c'est un cas de base de béton ou de boulonnage dans le roc. On alligne ça une fois sur l'étoile polaire et c'est fait.

...

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 318
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #21 le: 23 Décembre 2010, 22:09:10 »
Y'a environ30 degrés de variation d'élévation entre le solstice d'été et celui de l'hiver.

Exact. Par exemple, pour Sherbrooke, lors du solstice d'hiver le 21 décembre (2010), l'altitude maximale de la lune était de 68,22°. Et au prochain solstice d'été (21 juin 2011), l'altitude max sera de 39,7°.

Soit une variation annuelle de 28,5°.

Pour tout point sur la terre, la valeur maximale de cette variation est égale à la somme de l'inclinaison de l'écliptique sur l'horizon (23,5°) et de l'inclinaison de l'orbite lunaire sur l'écliptique (en moyenne 5,14°)... donc 28,6° au total.  Un montage fixe pour une antenne EME (avec axe de rotation pointé sur l'étoile polaire) doit donc permettre des ajustements de cet ordre.

Y-a-t-il des installations (radioamateur) de ce type au Québec??

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #22 le: 24 Décembre 2010, 08:22:08 »
Y-a-t-il des installations (radioamateur) de ce type au Québec?? Déjà qu'il n'y a pas grand monde ici qui s'adonne au moonbounce, j'en douterais car c'est aller à contre-courant d'oser penser qu'on peux très bien se passer du controle d'élévation du système de tracking avec un mât pivotant sur un axe polaire.

Reste à figurer comment optimiser l'effet de sol sur des antennes montées en "rase-motte" et trouver quelle est la plage d'élévations ou ce gain sera optimal pour voir si ca vaut la peine d'explorer cette avenue. Ca pourrait rétrécir la "fenêtre d'opportunité" de façon inacceptable. On verra quand on aura choisi les antennes et pris connaissance des caractéristiques des lobes.

A venir....

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 318
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #23 le: 24 Décembre 2010, 08:58:45 »
on peux très bien se passer du controle d'élévation du système de tracking avec un mât pivotant sur un axe polaire.

.. sauf qu'il y a un avantage indéniable pour les mordus à utiliser un contrôle programmable en élévation (en plus de celui en azimut), soit de pouvoir faire du EME 365 jours par année, lune visible ou pas, parfois même en plein midi ..

à contre-courant d'oser penser qu'on peux très bien se passer Peut-être que c'est la raison invoquée par ceux qui ne peuvent s'en passer ?
« Modifié: 24 Décembre 2010, 09:18:44 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Un peu plus de puissance sur 224.220MHz
« Réponse #24 le: 24 Décembre 2010, 12:02:25 »
Si l'élévation est dans le "ball park" avec un mât à axe polaire, tout ce dont on doit se préoccuper par la suite est l'azimut et c'est faisable avec un rotor du genre HamIV si on se donne le trouble de le calibrer comme il se doit.

Naturellement, c'est pas ce genre de stratégie qui va mettre l'eau à la bouche aux inconditionnels du full automatique controlé par ordinateur. De mon coté, je cherche plutot un moyen le plus simple possible pour essayer le moonbounce sans pour autant vouloir en faire une "carrière".

...