Auteur Sujet: L'Art de la Radiotélégraphie  (Lu 19086 fois)

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 212
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
L'Art de la Radiotélégraphie
« le: 10 Janvier 2013, 18:18:52 »
Salut à tous

Comme le mois de Janvier est dédié à la 'Pioche & Cie' il est intéressant de se rappeler qu'est ce qu'on entend par du code morse parfaitement envoyé en radiotélégraphie...

Donc, l'unité de base est le nombre de mots par minutes (mpm). Selon les formules des Handbooks (ARRL), le nombre de dits par seconde est déduit en divisant le mpm par 2,4.

Par exemple, pour un envoi à 27 mpm, il doit y avoir 27/2,4 = 11,25 dits par seconde.

Ce qui implique que le dit doit durer (et de manière uniforme) environ 90 millièmes de seconde (plus exactement de 88,9 ms).
Ensuite, le dah doit avoir une durée de 3 dits (donc 270 mS).
Puis l'espace entre chaque caractère (lettre ou chiffre) doit être équivalent en temps à la durée de 3 dits (270 ms).
Et finalement, l'espace entre les mots doit être de durée 7 dits (630 ms).
--
Un keyer électronique parvient partiellement à ceci en contrôlant la longueur des dits, à partir de la valeur en mpm que l'on programme.

Mais si vous êtes capable d'arriver manuellement et de manière uniforme à toutes ces valeurs en utilisant une clé droite, pour moi, vous êtes un artiste!
--
Les décodeurs logiciels ne sont capables d'interpréter que si le code est transmis en suivant les proportions mentionnées avec une petite marge d'erreur. Sinon, il perdent rapidement les pédales.

C'est alors que l'on voit la supériorité du cerveau humain qui peut compenser et interpréter des envois dont le rythme et la régularité sont parfois très loins de cet idéal.

dit-dit
« Modifié: 10 Janvier 2013, 18:25:21 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VA2VL Jean-François

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 263
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #1 le: 10 Janvier 2013, 18:58:30 »
Vu comme ça, peut y arrive.
La majorité est très audible, mais il arrive à l'occasion, que plus d'une règle est transgressée.
Si vous êtes comme moi, une bonne écoute d'une minute est de mise que le cerveau s'adapte et même là :-)
Une clé musicale est comme une langue sans accent.

Très bon article Pierre, comme toujours.
Jean-François VE2JFM, VA2VL (SOTA)
QRP-ARCI #14909
FISTS #16075

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #2 le: 10 Janvier 2013, 19:00:11 »
Pierre, c'est pas un artiste qui peut y arriver mais un robot incapable de ressentir quelque émotion que ce soit  ;)

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 212
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #3 le: 10 Janvier 2013, 19:04:52 »
Jacques, parvenir à maîtriser un instrument quel qu'il soit est de l'art.
Et il y aura toujours de subtiles variations dans les ms qui vont nous faire reconnaitre la 'signature' et la couleur  de chacun c'est inévitable et incontournable.

Ce que j'ai entendu cet après-midi  provenant de certains opérateurs en CW n'avait rien d'élégant, ni d'artistique. Ces gens-là auraient avantage à apprendre ce que c'est que du morse correctement codé.

Je me souviens des cours de chants à l'école où le prof nous enseignait la manière correcte (et uniforme) de faire sortir la voix. Et il savait fort bien que chaque élève développerait son propre style malgré ces consignes "uniformes". Même si on faisait tous les efforts possibles pour être en CW dit ""parfait"", se rapprocher de normes ne fera jamais de nous des 'robots' à cause de nos personnalités humaines distinctes don't worry...

PS: Il serait évidemment absurde de mesurer les timings en ms... Mais comme un keyer électronique le fait, la technique que j'utilise depuis quelque temps est de faire en alternance des QSOs en paddle, puis en clé droite, puis en paddle, etc. De cette manière, les manipulations correctes de la clé doite se forgent progressivement. En tous cas, ça fonctionne bien pour moi...
« Modifié: 10 Janvier 2013, 20:35:31 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #4 le: 10 Janvier 2013, 19:21:30 »
Pierre,
            parvenir à maîtriser un instrument quel qu'il soit est de l'art. C'est le point que je voulais faire, un instrument joué avec un timing parfaitement correct qui ne varie jamais produit un son qui n'a pas d'âme car ce sont justement ces subtiles variations (et pas n'importe quelles) qui lui donne toute sa couleur.

Des bugs a rendre malade en veux-tu en v'la!

http://w1tp.com/im8000b.htm

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 212
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #5 le: 16 Janvier 2013, 11:18:33 »
...

QSO intéressant en 'ragchew' d'une quarantaine de minutes en clé droite ce matin avec un maître de cet instrument, N1EA (7,029 MHz).

Je dis maître car pour une rare fois, le décodeur de mon PC parvenait à traduire au moins 95 % de ce qu'il m'envoyait avec sa clé droite (Marconi). Habituellement, le CW entrant (et sortant hi...) en clé droite est intelligible par le logiciel.

Et les petites variations dans son envoi font qu'avec le temps, on reconnait son style avant d'avoir vu son indicatif.

Il m'a donné plusieurs conseils et observations. La plus importante était que mes 'dits sont trop courts versus mes 'dahs. Solution: Espacer d'avantage les contacts de la clé que je règle maintenant à une distance correspondant à environ l'épaisseur de deux cartes QSL. On verra bien.

Autres observations:

- C'est le poignet et non les doigts, ni le bras qui doivent faire le mouvement.
- Le bouton de la clé doit être tenu fermement, mais pas trop...
- Attention au nerf localisé près du coude qui sert de courroie de transmission. Ce nerf, si pressé contre la table risque de se coincer et de développer le problème du 'glass arm' qui a affecté beaucoup d'opérateurs dans le passé. Il est préférable de mettre un coussinet entre le bras et la table.
- Il n'est pas nécessaire de perdre du temps à ajuster le ressort. Il suffit qu'il maintienne les contacts à distance.

Ces observations sont d'ailleurs corroborées par d'autres sources crédibles.

Voilà qui devrait intéresser ceux qui veulent aller plus loin que le simple "" D'abord que ça marche, c'est correct..."  :)
« Modifié: 16 Janvier 2013, 11:43:12 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2OK Jean

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 694
  • Bonjour!
    • Blog
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #6 le: 16 Janvier 2013, 18:02:57 »
C'est vraiement l'Art de la radiotélégraphie!  8)

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #7 le: 19 Janvier 2013, 07:09:48 »
Pierre, je vois que tu est en train d'entreprendre un nouveau défi : la clé droite !

Félicitation. 



Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 212
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #8 le: 19 Janvier 2013, 09:45:16 »
un nouveau défi ...

Le défi n'est pas de communiquer via la clé droite, ce qui est relativement facile pour ceux qui sont habitués au combo paddle/keyer électronique. La difficulté est d'y arriver avec les bons intervalles etc via une clé droite seule ... ce qui demande des mois et peut-être des années de pratique.

Évidemment, ça cadre mal avec notre époque où tout ce qui compte est la gratification immédiate... ( ??? )
--
En tk, mon critère est que si le décodeur de mon PC parvient à traduire ce que j'envoie avec ma clé, à au moins 90%, je me rapprocherai du but.
« Modifié: 19 Janvier 2013, 10:23:33 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #9 le: 20 Janvier 2013, 01:15:27 »
Le défi n'est pas de communiquer via la clé droite, ce qui est relativement facile pour ceux qui sont habitués au combo paddle/keyer électronique. La difficulté est d'y arriver avec les bons intervalles etc via une clé droite seule ... ce qui demande des mois et peut-être des années de pratique.

Oui, c'est bien ce que j'ai senti au debut de ton "post".... que tu vise la perfection. Hi.  :P   Et c'est pourquoi je parle de défi.

Pierre, j'aimerais que tu me parle un peu plus de ce qui motive ta démarche.
Tu maitrise deja tres bien le "paddle". Je pourrais comprendre que tu aie envie de jouer un peu de la cle droite aussi : ca as son charme. Moi meme, je me suis deniché une clé droite et je m'y essaierai probablement un jour.

Moi aussi, je vois bien qu'il y as des clubs de "morsseux" qui font la promotion de l'utilisation de la cle droite. Comme FIST. Il y en as d'autres.

Moi, en tout cas, je pense que ce qui est le plus pratique... mais c'est ca... y a pas que l'aspect pratique a considerer.

Je te trouve courageux, en tout cas.  ;)

Hors ligne VA2SG Jean-Pierre

  • Membre expérimenté
  • ***
  • Messages: 242
  • VA2SG - VE2SSS
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #10 le: 20 Janvier 2013, 07:59:01 »
Je vais donner ma réponse.

Après 10 ans de télégraphie, faut éviter de tomber dans l'ennui. Ca devient trop facile d'employer le paddle et le keyer.

La touche personnelle que l'on donne a ses signaux avec la clé droite ou le bug est agréable. C'est aussi un défi d'envoyer du beau morse tout en augmenant ta vitesse. Après quelques semaines, j'arrive à envoyer du 17 à 18 mpm pas mal correct. À force de modifier les réglages de la clé, on obtient quelque chose de très satisfaisant. La perfection? Non mais ne dit on pas que la perfection n'est pas le résultat mais le chemin pour s'y rendre?
« Modifié: 20 Janvier 2013, 08:00:46 par VA2SG Jean-Pierre »
Jean-Pierre Couture VA2SG VE2SSS
Icom IC-7200 Yaesu FT-817ND
NorDX 002
CW operators club 225
NAQCC 2488
SKCC 5219T

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 212
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #11 le: 20 Janvier 2013, 13:02:14 »
Pierre, j'aimerais que tu me parle un peu plus de ce qui motive ta démarche.

Bonjour Christian.

C'est comme le suggère Jean Pierre, l'attrait d'un nouveau défi après quelques années de paddle/keyer.

Le 'catalyseur' fut sûrement ces nombreux membres du SKCC croisés en ondes auxquels je ne pouvais pas répondre par mon numéro et avec la clé droite. Je suis donc devenu membre à la mi-décembre. Actuellement, je fais du morse à 50% en clé droite et 50 % en paddle iambique.
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #12 le: 21 Janvier 2013, 14:36:21 »
Le 'catalyseur' fut sûrement ces nombreux membres du SKCC croisés en ondes [...]

C'est ce que je m'étais dit. Parcequ'on est au-dela du rationel.

C'est beau. Quand on pense a ce que peuvent "déclencher" quelques QSO...


Citation de: VA2SG Jean-Pierre
La touche personnelle que l'on donne a ses signaux avec la clé droite ou le bug est agréable. C'est aussi un défi d'envoyer du beau morse tout en augmenant ta vitesse. Après quelques semaines, j'arrive à envoyer du 17 à 18 mpm pas mal correct.

B'en je vous tire mon chapeau a tout les deux. Ca dois quand meme demander pas mal d'effort de passer du paddle et keyer electronique a la cle droite, ou bug semi-automatique, et sans keyer. Y a ceux qui ont appris dans le temps, directement a la clé droite et qui ont ensuite appris a se servir d'un paddle. Mais vous, vous faites le chemin inverse.

Personellement, j'avoue que le bug semi-automatic, modele "original" de vibroplex (edition 100e anniv.) me fait rever. Un jour peut-etre.... Mais il me reste encore du chemin a faire.
« Modifié: 21 Janvier 2013, 14:40:07 par VE2VAE Christian »

Hors ligne VA2SG Jean-Pierre

  • Membre expérimenté
  • ***
  • Messages: 242
  • VA2SG - VE2SSS
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #13 le: 21 Janvier 2013, 15:35:38 »
C'est simple de maitriser le CW Christian, en mettant en pratique les 10 trucs suivants:

1. Pratiquer
2. Pratiquer
3. Pratiquer
4. Pratiquer
5. Pratiquer
6. Pratiquer
7. Pratiquer
8. Pratiquer
9. Pratiquer et
10. Pratiquer.

Passer d'un paddle a une droite n'est pas si difficile que ca en soi.
« Modifié: 21 Janvier 2013, 15:37:31 par VA2SG Jean-Pierre »
Jean-Pierre Couture VA2SG VE2SSS
Icom IC-7200 Yaesu FT-817ND
NorDX 002
CW operators club 225
NAQCC 2488
SKCC 5219T

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 212
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : L'Art de la Radiotélégraphie
« Réponse #14 le: 21 Janvier 2013, 17:29:45 »
9. Pratiquer et
10. Pratiquer.

... J'ajouterais une précision importante (du moins ce que je crois être la bonne méthode): Il y a deux aspects à "pratiquer", soit pratiquer l'écoute....
et après un temps d'assimilation, pratiquer l'envoi.

Petit résumé de la bonne technique d'apprentissage de la radiotélégraphie selon un consensus bien établi:

On doit débuter par la pratique de l'écoute. Comme le mentionne N0HFF dans son ouvrage classique, "... the best way is not to touch a key until you have developed a good feel for the proper rhythm of the letter. This usually means by the time you can receive at about 10 -to -12 wpm or more"*.

Cette écoute devrait idéalement être celle de code respectant les normes établies et envoyé à un taux de durée des 'dits correspondant à au moins 12 mpm.. et donc des 'dahs ajustés en conséquence. Un générateur logiciel est un excellent outil qui peut le produire. Ceci afin d'éviter le fameux mur du 10-11 mpm qui afflige de manière irréversible beaucoup d'amateurs. Ce mur est causé par de mauvaises techniques d'apprentissage trop lentes, notamment celles qui utilisent des outils visuels (tableaux de symboles). Le cerveau n'a pas la capacité de gérer la double traduction (visuelle/auditive) passé un certain seuil. C'est la raison du pourquoi.... En commençant dès le départ l'écoute à haute vitesse, on atteint un double but: Empêcher le cerveau de 'penser' ...et être plus près des vitesses de croisières normales en QSO (20 mpm et plus).

Il ne faut pas s'inquiéter si on ne comprend rien en écoutant à ces vitesses, car il se passe quand même quelque chose d'inconscient au niveau apprentissage. Graduellement, ça devient intelligible.

Beaucoup de logiciels permettent de générer du code adéquatement formé et avec des vitesses de dits d'au moins 12 mpm. Un amateur me disait hier utiliser une application 'Androïd sur son cell et comme il fait beaucoup de route, il a de nombreuses occasions de faire de l'écoute de code bien construit. **

Ensuite, quand on a bien appris tous les éléments (lettres/chiffres/ponctuations), on peut commencer à pratiquer l'envoi, mais de préférence avec paddle/keyer. Comme un keyer gère automatiquement les longueurs de 'dits et de 'dahs, on n'a qu'à le laisser faire et ajuster manuellement la distance entre les éléments et les mots.

Finalement, quand on y arrive assez bien, on passe à la clé droite pour avoir le plein contrôle manuel de l'ensemble (longueurs des ditd/dahs, espace entre les caractères et les mots), et toutes les étapes antérieures correctement franchies vont donner leur résultat, soit du code émis dans les règles de l'art... sans blocage et avec précision.

En plein contrôle du code via la clé droite, il restera toujours quelques variantes subtiles de milli-secondes selon les opérateurs, ce qui permettra de les distinguer entre eux mais aussi des machines.

Mes 2 ¢ ...
________________________________
* The Art and Skill of Radio-Telegraphy, W.G. Pierpont N0HFF page 68
** https://play.google.com/store/apps/details?id=com.wolphi.morsetrainer&hl=fr
« Modifié: 22 Janvier 2013, 07:24:05 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278