Auteur Sujet: D-Star ou non, portatifs ou non?  (Lu 3511 fois)

Hors ligne VE2SPY Michel

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Bonjour!
D-Star ou non, portatifs ou non?
« le: 01 Décembre 2012, 15:52:59 »
Bonjour,

Je suis licencié depuis 2000 mais je n'ai pas été très actif depuis.

Je projette d'acheter une radio très prochainement et je suis présentement en réflexion sur ces choix:

Radio D-Star ou non...quelle différence entre D-Star VS Echolink, et les autres; mise à part la supposée meilleure qualité au niveau du bruit en TX et RX ?

À ce que je comprends, Icom est le seul fabriquant possédant des radios avec capacité D-Star. Est-ce que D-Star est là pour rester?

Radio portable ou base portative?

Où j'habite, il m'est plutôt difficile d'installer une antenne fixe sur le toit.

J'habite Montréal et j'aimerais bien faire du DX et aussi pouvoir utiliser ma radio lorsque je suis au chalet dans la région de Lanaudière.

Quoi penser du FT-857D, FT-897D ou le portatif IC-92AD (D-Star) ?

Si j'opte pour le D-Star, est-ce qu'il me sera possible d'atteindre le répéteur de l'Association D-Star de Montréal situé au Stade Olympique ?

Alors voilà les choix avec lesquels je me débat présentement.

Des suggestions ou commentaires???

73's  VE2SPY

Hors ligne VA2SG Jean-Pierre

  • Membre expérimenté
  • ***
  • Messages: 242
  • VA2SG - VE2SSS
Re : D-Star ou non, portatifs ou non?
« Réponse #1 le: 01 Décembre 2012, 17:18:28 »
Bon, ils me tireront des roches s'ils le veulent hi,

Un portable D-Star vous permettra d'opérer des répéteurs D-Star et conventionnels, si je me trompe pas.

Donc, la notion de "DX" est exclue dans le cas du portable D-Star. "DX" est un contact longue distance fait par ondes radio. D-Star et Echolink n'égalent pas DX.

Le D-Star vous permettra de communiquer avec les autres usagers D-Star, dont je ne ferai personnellement jamais partie, car 600$ pour un portable, puis 900$ pour un mobile, pour moi, c'est de la pure folie.

Mais tous les goûts sont dans la nature.

Avec cet argent, je n'hésiterais pas une seconde à me procurer un all band all mode, un peu comme vous mentionnez, comme un FT857 ou FT897. Un IC7000 aurait été encore mieux mais le prix est en conséquence. Vous pourrez explorer toutes sortes de facettes du hobby sans vous restreindre.
Jean-Pierre Couture VA2SG VE2SSS
Icom IC-7200 Yaesu FT-817ND
NorDX 002
CW operators club 225
NAQCC 2488
SKCC 5219T

Hors ligne VE2OK Jean

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 698
  • Bonjour!
    • Blog
Re : D-Star ou non, portatifs ou non?
« Réponse #2 le: 02 Décembre 2012, 00:22:15 »
Salut Michel,

Voici l'humble opinion d'un amateur: Mes recherches sur le DStar non pas été suffisamment concluant pour acheter un appareil. Malgré une meilleure qualité du signal, le coût élevé de l'appareil et l'exclusivité ICOM me rebute. Est-ce que le DStar est la pour rester? Je crois bien que la technologie est là pour rester avec probablement une forme évoluée. Yaesu arrivera bientôt avec une technologie similaire. Voir: http://www.yaesu.com/indexVS.cfm?cmd=DisplayProducts&ProdCatID=111&encProdID=8B1A771611E9963B6AB769C0EC0F6B68&DivisionID=65&isArchived=0

Ici, on est toujours dans les bandes VHF et UHF. Avec un portable, peu de wattage (5 watts en général), peu de couverture (antenne de rubber) mais très portatif. À Montréal ce n'est pas un problème mais à la campagne, reste à voir si tu es à porter d'un répéteur. Avec un mobile, tu as plus de possibilité, maison, auto, chalet, plus de wattage (50 watts en général), plus de couverture, plus exigeant pour le déplacement des installations.

Tu peux toujours linker ta radio VHF avec un interface relié à ton ordinateur avec le logiciel Écholink et communiquer avec toutes stations déjà branchées sur Écholink. De plus, si tu es en voiture et que tu es à la portée d'une station reliée à Écholink, tu peux avoir accès à toutes les stations écholink branchées.

Le IC-92AD est seulement pour les bandes VHF et le UHF. Si tu veux avoir toutes les bandes, les YAESU FT-857 ou FT-897 sont intéressants, versatiles et mobiles.  J'ai un FT 897 et je l'aime bien. L'été je le traine avec moi en caravane. Il est plus gros que le FT857 qui ne fait que 6" x 2" x 9" avec un équivalent pour le wattage (HF 100W, VHF 50W, UHF 20 W). Dans le mobile, il y a aussi le FT-817 (5.3" x 1.5" x 6.5) all-band 5 watts seulement et le tout dernier d'Elecraft le KX3, 5 watts (possibilité jusqu'à 12 watts) sans le VHF car l'option n'est pas encore disponible.

Pour l'antenne à la maison, il y a toute sorte de possibilité. Reste à voir ton environnement pour te proposer quelque chose d'intéressant.

J'espère que ces commentaires t'aideront dans ta réflexion. N'hésite pas à soumettre d'autres questions.

Au plaisir, 73


Hors ligne VE2SPY Michel

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Bonjour!
Re : D-Star ou non, portatifs ou non?
« Réponse #3 le: 02 Décembre 2012, 16:27:05 »
Salut Jean-Pierre VA3SG et salut Jean VE2OK !

D'abord laissez-moi vous remercier pour ces commentaires qui me sont dès plus utiles et qui sont très à propos.

Je commence à penser que je me suis un petit peu laisser accrocher par la publicité entourant le D-Star.

Après avoir visité le site de Yeasu comme suggéré par VE2OK je dois dire que l'information fournie me met sur mes gardes tant qu'à l'avenir du D-Star. Je comprends que la technologie numérique n'a pas finie de progresser, loin de là. D'ailleurs, lorsque je regardais les manipulations à faire pour programmer un appareil D-Star de Icom, je me disais: Je ne peut pas comprendre qu'on ne puisse faciliter cette programmation compte tenue de toute la technologie qui existe.

Aussi je trouvais un peu curieux que Yeasu pour certains de ces appareils parle déjà de technologie numérique.

Aussi la remarque de VA2SG relativement aux coûts d'acquisitation fait aussi réfléchir; j'imagine qu'avec le temps, la concurrence fera en sorte de faire baisser les prix et ce même si la technologie utilisée différera quelque peu ça restera quand-même du numérique.

Donc cela m'amène à penser que je vais probablement rester sur mon appétit pour ce qui est du D-Star et attendre les développements qui je crois ne sauront tarder.

Aussi je comprends bien la philosophie du DX et comme j'aimerais bien m'orienter dans cette direction, cela viens aussi un peu préciser mon choix.

Comme je voudrais utiliser mon appareil autant à la maison à Montréal qu'au chalet, je me concentre donc vers les appareils déjà mentionnés tels que FT-857D et FT-897D et qui saît peut-être le IC-7000.

Pour ce qui est du chalet, l'installation d'une antenne pause beaucoup moins de problèmes qu'à Montréal.

À Montréal, je demeure dans un cottage (deux étages) et je ne suis pas entouré de gros édifices. La plupart des maison aux alentours n'ont que deux étages. Je me demande s'il serait possible d'installer une antenne sur la rambarde de mon balcon et ainsi obtenir un rendement acceptable car on a beau avoir la meilleure radio possible, je suis d'avis que c'est l'antenne qui fait la différence.

Donc en résumé, j'en suis rendu à dire qu'il s'agira d'un appareil (non numérique et non "handheld") utilisable tant à la maison qu'en voiture et au chalet relativement facilement transportable et facile à installer dans chacun de ces endroits. Je ne suis pas prêt à faire des trous dans mon véhicule pour y passer le filage nécessaire.

Messieurs, encore une fois merci beaucoup pour vos commentaires, ils m'ont certainement permis de préciser mes besoins et de mieux orienter mon futur achat.

Merci aussi de votre temps et de votre expérience, il sont très appréciés et j'espère un jour pouvoir rendre l'appareil à d'autres membres.

73's VE2SPY  Michel



Hors ligne VA2SG Jean-Pierre

  • Membre expérimenté
  • ***
  • Messages: 242
  • VA2SG - VE2SSS
Re : D-Star ou non, portatifs ou non?
« Réponse #4 le: 02 Décembre 2012, 18:23:30 »
Bienvenue Michel

Je ne dis pas que la techno D-Star n'est pas valable. Simplement, c'est cher

Pour votre domicile, il y a ce type d'antenne qui ne fera pas de miracle qui peut au moins de placer en ondes.

http://www.mfjenterprises.com/Product.php?productid=MFJ-1622

En mode numérique HF, comme le PSK31 par exemple, je suis certain que vous en tireriez de beaux contacts DX.

Bonne chance.
« Modifié: 02 Décembre 2012, 18:26:08 par VA2SG Jean-Pierre »
Jean-Pierre Couture VA2SG VE2SSS
Icom IC-7200 Yaesu FT-817ND
NorDX 002
CW operators club 225
NAQCC 2488
SKCC 5219T

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : D-Star ou non, portatifs ou non?
« Réponse #5 le: 02 Décembre 2012, 20:00:54 »
Malgré une meilleure qualité du signal, le coût élevé de l'appareil et l'exclusivité ICOM me rebute. Bonsoir tous, je me permet de partager ici mon expérience, ayant oeuvré à la R&D de radios numériques y'a pas de ça 10 ans.

La porté de modulation GMSK à 4800 b/s comparativement à celle de la voix dans un canal de largeur identique et a puissance identique est très légèrement supérieure à celle de la voix quoi qu'en pensent la majorité de ceux qui ont fait des estimés au pif. Les maths et la simulation en laboratoire sur canaux aux paramètres identiques l'ont démontrés maintes et maintes fois. En d'autres mots la couverture est légèrement supérieure en numérique mais....

L'avantage de la voix analogique est qu'elle contient un haut taux de redondance ce qui permet souvent de le pas perdre le sens (fil) de la communication quand surviennent des coupures ou de la corruption par le bruit. En numérique, la dégradation est beaucoup plus violente. Il existe des mécanismes de précorrection des erreurs (Forward Error Correction) mais cet "overhead" réduit de débit utilisable pour la voix ce qui en détériore la qualité. C'est comme la TV numérique, ça passe parfait ou ca meurt subitement en général.

L'avantage du numérique est qu'on peut monter une chaine très longue de répéteurs sans qu'il y ait dégradation de la qualité de la voix en autant  que la performance de chacun de ces liens demeure irréprochable. Ca remonte de quelques coches les exigences au niveau design et marge d'affaisement et entretien de l'ensemble d'un réseau de type D-Star.

Avec les moyens dont nous disposons, j'y vois là le tendon d'Achille du numérique en réseautique de radio amateur.

Méfiez-vous des encensements de cette technologie par les gens de FEMA aux E-U. Il faudrait qui'on dispose aussi des budgets qu'ils ont pour en faire la maintenance. Faudrait pas rêver en couleur.

73,