Auteur Sujet: Un VE2 de passage en France  (Lu 9171 fois)

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Un VE2 de passage en France
« le: 25 Mars 2012, 00:13:25 »
Je serai bientot de passage (dans quelques semaines) dans le sud de la France. Seulement quelques jours, mais que voulez-vous : ca vas quand meme etre bien apprécié.   ;)

On m'as conseillé de tout de suite faire ma demande pour le permis CEPThttp://rac.ca/fr/permis_cept.htm
Ce permis est émis par RAC (Radio Amateur Canada) et non pas par Industrie Canada ?

Est-ce qu'il y en as parmis vous qui ont deja demandé ce permis ? Pour ceux qui ont déjà vécu l'expérience d'ammener un transceiver en voyage a l'étranger (en vacances ou en DXpéditon), j'aimerais bien savoir comment ca s'est passé avec les douanes et sur place ? Pas de probleme ?

J'imagine que mon indicatif la-bas vas etre le meme qu'ici, mais suivi de /F  ?

Je prevois y amener mon petit FT-817, probablement dans le bagage a main, et faire du CW la-bas. Peut-etre meme une activation SOTA sur le massif de la Sainte-Victoire.


[edit] Hum... Je viens de trouver la meme information sur le site d'Industrie Canada ( http://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/fra/sf01701.html#tempo52 ): on dit que c'est RAC qui a ete mandaté pour delivrer ces permis, et... mauvaise nouvelle pour moi : ici avec ma competence de base + , j'ai acces a toutes les bandes, tout les modes, mais pour les pays membres du CEPT, pour avoir acces au HF, la-bas, il faut avoir la competance morse a 12 mots minutes sur mon permis ici. Sinon, je ne pourrai avoir qu'un CEPT classe 2, qui donnes seulement acces au VHF et UHF...

A moins d'essayer de faire ajouter ma competance 12 mots minutes ici sur mon permis et de presenter ensuite ma demande CEPT.   J'aurai jamais le temps de faire ca en quelques semaines....  :(
« Modifié: 25 Mars 2012, 00:47:56 par VE2VAE Christian »

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #1 le: 25 Mars 2012, 08:09:53 »
Comme on dis souvent ici, entre la théorie et la pratique, il y a tout un monde.

Les douanes, moi, 2 voyages, pas des question. Ca passe dans les rayons X puis ca se retrouve dans la soute.

Demande-là pareil ta licence, je te parie qu'ils vérifient ou pas, ils vont te l'envoyer mais fais ca vite.

Tu seras F/VE2VAE/P  et non VE2VAE/F.

Tu peux vérifier si un OM pourrait aller avec toi en écrivant dans le groupe yahoo SOTAFrance.

Allez malle ca demain là.  73

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #2 le: 25 Mars 2012, 08:11:06 »
Si tu vas dans le coin de Pau en Aquitaine (Pyrénées), il y André F5UKL qui serait sûremen ravi de prendre un lunch avec toi.

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 337
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #3 le: 25 Mars 2012, 08:43:22 »
Salut Christian

J'ai aussi 'opéré' dans le sud de la France il y a quelques années. Une amie française d'ici me louait pour pas cher un appartement non occupé à Toulon... qu'elle a vendu depuis...

J'avais le permis CEPT et comme la compétence morse 12 mpm était mentionnée, je pouvais donc faire du HF là-bas (à l'époque c'était requis, mais maintenant ??). J'ai donc planifié de monter une petite station QRP avec le KX1. La radio et les accessoires (clé, batteries, petit bloc 2,5 A, adaptateur 220/110V...) ont tous voyagé dans les bagages de soute. J'aurais aimé apporter le mât en fibre de verre 22 pieds (4 pieds fermé), mais ça n'aurait pas passé en cabine (sécurité). Comme le trajet dans les 2 sens se faisait en 2 vols (Mtl/Paris, Paris/Marseille) suivi du train (TGV) vers Toulon, les changements de terminaux de gare et les bus taxis auraient probablement abimé le mât.

J'ai laissé tomber mais j'ai trouvé à Toulon un tuyau de PVC de 8 mètres qui traînait dans la cour arrière de l'immeuble. Avec ça. j'ai attaché un fil d'environ 10 mètres partant d'une des bornes du rig vers le sommet du mât et à l'autre borne, un fil de même longueur sur le plancher de l'appartement allait jusqu'à la canalisation d'eau froide (contrepoids). J'ai pu faire les contacts représentés sur cette image. sur 20-30-40 mètres. La croix est la position de Toulon.



Aucune vérification de papier ne fût faite. J'avais quand même apporté les factures d'achat du KX1 au cas...

Comme mentionné par JP, il faut mettre le F avant son indicatif. Par contre, aux USA c'est l'inverse. Au Vermont, mon indicatif est VE2PID/W1.

C'est une bonne idée que de contacter comme je l'ai fait avant de partir le club local de l'endroit visité. On y fait des rencontres intéressantes et on a des dépanneurs pas loin.

Ne pas oublier que les prises CA française ont 2 trous ronds et que c'est du 220V/50Hz. J'ai brûlé un chargeur de piles probablement à cause du 50 Hz, même si j'avais un transfo 220/110.

Bon voyage...
« Modifié: 25 Mars 2012, 09:09:33 par VE2PID Pierre »

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #4 le: 25 Mars 2012, 08:53:47 »
Martin VA3SIE m'avait récemment mis la puce à l'oreille sur un truc et il avait raison.

Au Canada, le /VE3 /VE4 etc... ne sont plus obligatoires. Je pourrais être VA2SG  portable même en Alberta! Je trouve ca moins le fun, les stations pensent que je suis au Qc alors que je suis dans l'ouest, on peut évidemment ajouter le /VE6 a la fin.

Effectivement, aux USA, VA2SG/W1, c'est particulier je crois aux USA et au Canada.

Comme je disais, si j'étais Christian j'essaierais quand même définitivement d'avoir le CEPT parce que le morse a été abandonné en France aussi si je je ne m'abuse, mais a confirmer.

Soit le règlement a été modifié et le site est pas a jour, ce qui est très probable, soit simplement, le règlement n'a pas été modifié par négligence mais le CEPT sera émis quand même.

Christian, indique dans ta lettre que c'est pour du QRP, je sus certain que ca ca t'aider a avoir ton CEPT.

Moi, en plus, CEPT ou pas, j'ammènrais le kit puis je m'amuserais, mais, c'est parce que j'aime le risque .. ou ce qui donne l'impression d'en avoir hi.
« Modifié: 25 Mars 2012, 08:57:40 par VA2SG Jean-Pierre »

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #5 le: 26 Mars 2012, 12:03:14 »
Merci Jean-Pierre et Pierre.

Oui, je pense que je vais presenter ma demande (aller la poster des aujourd'hui), en specifiant que c'est pour du CW QRP.
J'espere aussi que la reglementation est peut-etre differente maintenant et que le site n'est simplement pas a jour.
Parcequ'ici, meme sans la classe "morse" sur ma license, j'ai acces au HF et au morse, ayant obtenu plus que 80 % a mon examen.
Mais je peut comprendre qu'ailleurs, c'est un autre reglement.  ::)

Ce qui m'inquietais un peu, c'etait d'avoir des problemes aux douanes, ou de ne pas vouloir etre dans l'illegalitee la-bas, si jamais je n'obtiens pas les autorisations necessaires. Mais peut-etre que je m'en fais trop.

C'est une bonne idee d'apporter mes factures, juste au cas, pour prouver lors de mon retour, que ce n'est pas quelque chose que j'ai acheté la-bas.

Pour Jean-Pierre : il y a le massif de la sainte-victoire, pas loin d'Aix-en-provence, qui est a 1000 metres. C'est une belle ballade, ca se marche tres bien : je l'ai deja fait il y a une douzaine d'annees. Je compte bien y retourner.

Mon beau-frere la bas connais tout le monde des environs. Je vais surement essayer de contacter le club de radio-amateur local avant d'y aller. J'ai encore deux mois devant moi. Ca serait le fun d'aller rendre visite a un ou deux amateurs la-bas, et peut-etre quelques QSO a leurs stations. Et aussi de monter faire une activation SOTA avec l'un deux.

Pierre, je prevois bien sur d'apporter moi aussi un kit pour operer QRP en portable. Je serai la-bas deux semaines. Je trouve ca encourageant de voir tout les QSO que tu as fait la-bas. Eh oui, plusieurs "petits" pays d'Europe sont a portee de main.
Etant encore debutant, je ne prevois pas faire autant de QSO que toi, mais si j'arrives a faire quelques pays, ca sera deja ca.

Je vais essayer de voir pour l'histoire du 50 hertz et les problemes que tu as eu avec ton chargeur de batterie. Ca risque de m'arriver aussi. Il serait peut-etre preferable de trouver un chargeur de batterie la-bas.

Je prevois m'amener une AGM, 12 volts, 12 Ah, ou peut-etre un 7 Ah. Le 817 est un peu gourmand, mais la 12 Ah est un peu pesante pour des baggages et un sac a dos (presque 10 livres). De toute facon, une 7 Ah pourrais suffire au début. Il y a moyen de desactiver certaines options du 817 pour moins consommer, et je ne serai pas tout le temps en train de transmettre. Et meme en transmettant, le CW ne consomme qu'a 50 % du DutyCycle.
L'autre option, serait d'apporter le Sierra plutot que le 817. Il est bien moins gourmand. Et il devrais se debrouiller aussi bien si il y a beaucoup de monde sur la bande.

Le beau-frere et la belle soeur sont en pleine campagne la-bas. Alors meme un long fil lancé dans la tete d'un grand arbre a coté de la maison, ca vas deja etre bien. Sinon, je vais utiliser un doublet multi-bande, en fil numero 22, avec mon tuner ZM-2. C'est comme a la maison, sauf que la ladder-line sera en ligne ouverte.

OK pour le F/ VE2VAE /P.

Bon. Je m'en vais m'occuper de la demande, et je vous tiens au courant. Si tout vas bien, dans quelques semaines, je publierai un scedule, et on pourras essayer de se contacter a certaines heures. Peut-etre surtout sur le 20m en fin de journee ?
« Modifié: 26 Mars 2012, 12:21:07 par VE2VAE Christian »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 337
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #6 le: 26 Mars 2012, 12:12:49 »
j'ai acces au HF et au morse, ayant obtenu plus que 80 % a mon examen. Mais je peut comprendre qu'ailleurs, c'est un autre reglement.

Les OMs français ont toujours  l'obligation d'avoir la compétence en Morse 12 mpm pour faire du HF. Voir http://radios.chez.com/licences.html . Également, pour les étrangers qui visitent la France et qui veulent y opérer une station, la compétence 12 mpm reconnue par leur pays d'origine et mentionnée dans leur permis CEPT est encore exigée pour opérer en HF.

C'est je que je comprends en lisant les dernières règlementations *. L'explication est peut-être qu'ils ne font pas toujours confiance aux exigences plus faibles des autres pays. En France, l'examen de base est plus corsé.

Sans vouloir t'inciter à la "délinquance"..., je ne pense pas que tu sois soumis à un contrôle. Par contre, l'esprit radioamateur veut que l'on respecte les exigences des pays qui nous reçoivent... tout comme on doit respecter leurs autres lois et règlements.   :)
_____________
* Pour les curieux, voir la version du 23 mars 2012 traitant des règlements particuliers CEPT propres à chaque pays:
http://www.erodocdb.dk/Docs/doc98/official/pdf/TR6101.PDF

Le CEPT reconnait la licence de base canadienne (sans compétence en Morse) comme étant de classe 2. En consultant l'annexe 2, sur la ligne France, on voit attaché à la classe 2 un renvoi noté 7 qui se lit ainsi: 7 Morse code proficiency is required for use of Morse code in HF bands. La mention de la compétence en Morse (ou non) continue donc d'être nécessaire dans le permis CEPT délivré par RAC. Légalement parlant, un détenteur de la licence de base canadienne, sans compétence reconnue par IC en Morse ne peut donc pas émettre sur les bandes HF en France.
« Modifié: 26 Mars 2012, 21:19:05 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #7 le: 26 Mars 2012, 12:29:27 »
Comme au Canada, les permis du CEPT sont émis par RAC (donc, des bénévoles), l'idéal serait de me trouver un examinateur d'Industrie Canada, habitant la region d'Ottawa, et membre de RAC (ca devrais pas etre trop dur a trouver), qui accepterais de me recevoir pour l'examen de morse a 12 mots minutes.

En continuant de m'ameliorer encore un peu d'ici mon départ, et en allant le rencontrer deux ou trois semaines avant de partir... ouin... ca commence a faire beacoup de supposition...  Mais on sais jamais. Parallellement a ma demande, je vais essayer de contacter quelqu'un la-bas. Un bon vieux radio-amateur retraité, bénévole, examinateur et membre emetteur de permis CEMT pourrais tout me regler ca en un apres-midi. ;-)

Faut jamais sous-estimer un vieil homme a la retraite.  ;)
« Modifié: 26 Mars 2012, 12:49:07 par VE2VAE Christian »

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #8 le: 02 Avril 2012, 23:23:39 »
Bon. Une semaine plus tard, je vous reviens avec les développements de l'affaire. Comme ca, l'information pourra etre utile, un jour, à quelqu'un d'autre.

Premierement :
RAC (Radio Amateurs Canada) m'as émis un permis CEPT classe 2 (puisque je n'ai pas encore la qualification Morse).
Je n'ai cependant pas réussis tout a fait a savoir d'eux, ce que ca m'aurais pris pour avoir un permis CEPT classe 1.
Mais dans le fonds, ce que IC (Industrie Canada) dit, sur son site, c'est que pour que RAC emettent un CEPT classe 1, ca prends une classe en morse, a 12 mots minute. Sauf que cette classe a ete supprimee par IC, ca n'existe plus pour Industrie Canada.
Donc, l'ambiguité viens du fait qu'Industrie Canada sur les licence de radio-amateurs, ne specifie plus la vitesse, mais mentionne seulement la certification "Morse". Egalement, les test de competence en morse, se font maintenant a 5 mots minutes. Donc, demain matin (facon de parler) je pourrais aller rencontrer un examinateur accrédité par IC, et passer mon test de morse a 5 mots minutes, et dans quelques semaines, je recevrais une nouvelle license avec l'ajout de la qualification "Morse".
Sauf que ca ne me donnerais pas acces au CEPT classe 1 pour autant.

Il faut noter bien sur, que c'est la Conference Europeenne des Postes et des Telecommunications (CEPT) qui a fixé cette regle du 12 mots minutes, independament de ce qui existe au Canada, ou ailleurs.

C'est donc RAC (Radio Amateurs Canada) qui est le seul authorisé a emettre les permis CEPT au Canada, qui peut nous faire passer un test de morse, a differentes vitesse, et nous émettre une certification en morse a tant de mots minutes. A ce moment là, on as une licence de IC avec la mention "Morse" et on pourrais aussi avoir un autre certificat, emis par RAC, qui indiquerais Morse 12 mots minute. Mais pour cela, il faut que l'on passe notre certification en morse aupres d'un examinateur de RAC.

Deuxiemement :
RAC n'ont aucune idee de la reglementation exstant en France, et ils m'ont invité a vérifier ca moi même.
La reglementation radioamateurs n'est pas la meme partout dans les tout les pays membres du CEPT.
Par exemple, il semble que mon CEPT classe 2 me permettrait de faire du morse sur HF dans certains pays membres (dont la Belgique je crois), mais en tout cas, apres verification, pas en France.

En effet, d'apres le site de l' "Union des Radioclubs et des Radioamateurs" de France, (je résume ici en mes propres mots) : si vous ne pouvez pas presenter un document officiel attestant que vous etes capable de produire et de decoder du morse a la vitesse de 12 mots minute, vous n'etes pas autorisé a transmettre du morse, manuellement, sur HF.
De plus (et c'est ma partie préférée...) si votre administration n'émet plus un tel document, bien "too bad" vous venez d'être disqualifié, point final.

Je reproduit ici un extrait du texte en question (je sais, ca fait drole de voir un texte en Anglais, mais c'est parceque c'est dans une section qui s'adresse aux étrangers qui viendront visiter la France) :
As member of the CEPT, France should implement the recommandation T/R 61-02. In fact, it does, but only partially. Unless you are able to show an official document proving your Morse code proficiency at a minimal speed of 12 wpm, you are not allowed to operate on the HF bands (< 30 MHz) using manual CW in France. If your local authority does not release such a document any more, too bad, give up the idea of HF CW.

France, indeed, has not yet abandonned the Morse code examination, reason for which it does not implement full reciprocity. Our administration is reluctant to cancel this requirement, and the local IARU member, the REF, seems to be hostile to such a cancelation. On the contrary, the URC, since WRC 03, has been claiming repeatedly the abrogation of the CW exam. If you want to support us in this crusade for modernity, please feel free to contact us.

Please also note that France does not and will not implement the CEPT novice licence recommandation ECC/REC/(05)06. Thus, any foreign novice licence is reputed void.


source : http://www.urc.asso.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=59:licencing-in-france&catid=54:english-pages&Itemid=76

C'est assez clair merci. Donc, si je veux faire du morse, faudrais pas qu'il soit fait manuellement. Alors, je me pratique a transmettre avec mon gros orteil..  :P



« Modifié: 02 Avril 2012, 23:46:52 par VE2VAE Christian »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 337
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #9 le: 02 Avril 2012, 23:48:53 »
et passer mon test de morse a 5 mots minutes, et dans quelques semaines, je recevrais une nouvelle license avec l'ajout de la qualification "Morse". Sauf que ca ne me donnerais pas acces au CEPT classe 1 pour autant.

Bonjour Christian

Ce n'est pas exact (heureusement pour toi). Le test réussi de 5 mpm et la compétence 5 mpm reconnue par IC te permettent d'obtenir par le fait même un permis CEPT avec mention de la classe 1! Alors ton problème est facilement solutionné de la manière suivante:

1) Tu dois réussir l'examen de Morse 5 mpm  d'Industrie Canada et ainsi avoir la compétence en Morse d'IC.

2) Par la suite, RAC vont automatiquement mentionner 'Classe 1' dans un nouveau permis CEPT que tu demanderas. Cette classe est homologuée internationalement.

3) Comme la France reconnait à ceux qui ont cette Classe 1 le privilège d'opérer en HF en France, tu sera 'légal'. Ce pays n'exige le 12 mpm que pour ceux qui ont un CEPT classe 2. C'est dommage (too bad, give up the idea of HF CW) si un pays (comme le Canada) n'offre pas d'examen à cette vitesse. Par contre, pour les détenteurs de la classe 1, pas d'exigence de morse.

Voilà, c'est là manière de s'en tirer en fonction de la règlementation canadienne.
----
Explications:

Le site anglophone de RAC contient beaucoup plus d'informations que leur site francophone, dont notamment celle-ci: Tout détenteur de la compétence en morse (aucune question de vitesse n'est mentionnée) reconnue par IC se verra automatiquement accorder la classe 1 par RAC. Donc en passant le 5 mpm, tu auras le permis requis pour opérer en France. Ton problème sera réglé car la classe 1 est reconnue par ce pays comme permettant d'opérer en HF.

Voici ce que dit le site RAC anglophone:

However, a number of countries do still require a Morse code qualification, and in these countries a Class 1 permit is required to use HF. The CEPT countries still requiring Morse code include Bosnia-Herzegovina, Estonia, France, Hungary, Italy, Latvia, Monaco, Spain, Turkey and Ukraine.

Class 1

This class will be available to Canadian applicants holding an Amateur Radio Operator Certificate with a Morse Code Qualification or equivalent, and permits utilization of all frequency bands allocated to the Amateur service and Amateur Satellite service and authorized in the country where the amateur station is to be operated. It will be open only to those amateurs who have proved their competence with Morse Code to their own administrations.

Source : http://www.rac.ca/en/amateur-radio/regulatory/operating-outside-canada/cept.php

J'ai cherché mon permis CEPT émis en 2004, mais ne l'ai pas trouvé. Probablement que RAC avait écrit 'Classe 1' sur mon permis puisque j'avais passé l'examen de Morse à 5 mpm (c'est le seul examen de morse d'IC).
« Modifié: 03 Avril 2012, 09:16:38 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #10 le: 03 Avril 2012, 12:13:46 »
Ouais Pierre, malgré ce que tu me dis, je ne suis pas convaincu.
Je veux bien te croire, ca m'arrangerais. Mais ce que tu me dis, corresponds a ce qu'on retrouve sur le site de IC, mais ne corresponds pas a ce qu'on retrouve sur le site Francais.

Je suis retourné faire une petite recherche.
En france (sur le site de l'Union des RadioClubs et des RadioAmateurs ), et malgré ce qui est indiqué sur le site de RAC, on mentionne qui si on veut faire du morse sur HF, on doit avoir un document qui prouve que l'on est habilité en morse a 12 mots minute. Et presentement, au Canada, Il n'y as que RAC qui emet un tel certificat, puisque la licence de IC ne mentionne plus la vitesse.
C'est meme la raison principale, d'apres moi, qui vient justifier que RAC émettent maintenant des certificat avec la vitesse a laquelle on s'est qualifié en morse.

Mais j'avoue que... il semble y avoir des contradiction... et que c'est pas facile d'avoir l'heure juste.
Quoi qu'il en soit, rendu en France, je dois me fier a la reglementation Francaise, et non plus a ce qui est indiqué sur nos sites canadiens.

A propos de l'extrait que tu cite, et qui vient du site de RAC, il est clair qu'il ne peut se rapporter qu'aux accords de la Commission Européene, et qu'ensuite, c'est a chaque pays, de voir ce qu'il fait de ces accords.

Or, la France s'y conforme, mais de maniere partielle :
"As member of the CEPT, France should implement the recommandation T/R 61-02. In fact, it does, but only partially. Unless you are able to show an official document proving your Morse code proficiency at a minimal speed of 12 wpm, you are not allowed to operate on the HF bands (< 30 MHz) using manual CW in France. If your local authority does not release such a document any more, too bad, give up the idea of HF CW."

Il y a pas mal trop d'intermediaires a mon gout dans cette histoire.
D'abord, une commission Européenne (CEPT) ensuite les pays membres voient comment ils vont harmoniser par etape avec la reglementation en vigueur dans leur pays, et ensuite, d'autres pays qui ne font pas partie de l'Europe viennent se rajouter a l'entente. Ensuite, on doit essaie de s'y retrouver, avec les conditions particuliere, les exceptions, les alinéas, les différentes version de révison de la réglementation....

Au Canada, IC emet les licence, mais c'est RAC qui emet les CEPT, et c'est a toi de voir, selon le pays d'europe que tu visite, quels vont etre les bandes auquelles tu auras droit d'operer et dans quel mode.

J'te dis... comme le chantais Phil Collins, a l'époque du groupe Genesis : "It's a land of confusion". http://www.youtube.com/watch?v=zU9lv_WqK6k
« Modifié: 03 Avril 2012, 12:36:14 par VE2VAE Christian »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 337
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #11 le: 03 Avril 2012, 12:31:00 »
Ok Voici un petit scénario. Un inspecteur de radio français croise un radioamateur étranger qui veut y faire de la radio.
L'inspecteur en question lui demane alors s'il a un permis CEPT valide.
L'OM répond oui. Alors l'inspecteur répond 'c'est bien'.

L'inspecteur demande alors 'Quelle est la classe inscrite sur votre permis CEPT?'
L'OM lui montre alors son permis.

Si c'est la classe 1 qui est inscrite, alors l'inspecteur va lui dire 'tout est correct, et vous pouvez opérer en France sur toutes les bandes radioamateur'. Bon DX.
Mais si c'est la classe 2 qui est inscrite, il va vérifier si en plus, le permis mentionne la compétence Morse 12 mpm.
   Si la mention 12 mpm y est (en plus de la classe 2), alors il dira à l'OM qu'il peut faire du HF sans problème en France.
   Si la mention 12 mpm est absente mais que la classe 2 est mentionnée, alors l'OM est limité aux fréquences supérieures à 30 MHz

Un canadien qui a la compétence 5 mpm se verra automatiquement accordé la classe 1 par RAC et s'il est vérifié en France, il "tombe" donc dans le premier cas.

Dans certains pays, le test 12 mpm continue à exister et leurs ressortissants peuvent être dans la classe 2 avec 12 mpm mais c'est impossible pour les canadiens.

Si tu veux voir comment la France a choisi d'appliquer la règlementation internationale, va voir http://www.erodocdb.dk/Docs/doc98/official/pdf/TR6101.PDF
Descends à l'annex 2, puis à la ligne France. Au bout de la ligne, tu verras que la France reconnait l'équivalence de ses propres licenses avec les classes 1 et 2, mais qu'au dessus du 2, il y a un renvoi (7) qui dit bien que pour la classe internationale 2 uniquement 7 Morse code proficiency is required for use of Morse code in HF bands. Cette version du document date du 23 mars 2012, donc fort probablement très actuelle.

C'est donc cohérent avec ce que dit le site anglophone de RAC.
« Modifié: 03 Avril 2012, 12:52:02 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #12 le: 03 Avril 2012, 12:39:43 »
Je veux bien te croire....

Mais je vais devoir continuer a chercher cette information, non sur un site canadien, ni meme du CEPT, mais sur un site Radio-Amateur Francais. Parceque tout dépend de comment nos cousins Francais appliquent ces recommendation.  ;)

Et pour l'instant, ils semblent ne le faire que "partiellement".
« Modifié: 03 Avril 2012, 12:41:27 par VE2VAE Christian »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 337
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #13 le: 03 Avril 2012, 18:41:08 »
comment nos cousins Francais appliquent ces recommendation.  Et pour l'instant, ils semblent ne le faire que "partiellement".

À mon avis, le sens de "partiellement" dans le cas de la France est le suivant. Il y a tous les 3 ou 4 ans des rencontres importantes au niveau international appelées les World Radio Conferences (WRC) convoquées par l'ITU afin de discuter et d'harmoniser la gestion du spectre entre les pays.

Une des plus célèbres fut celle de 2003 où il fût proposé entre autre d'abolir l'exigence de la connaissance du code Morse par les radioamateurs pour avoir le privilège d'opérer en HF. Chaque pays reste souverain et est quand même libre de suivre cette ligne ou non.

Certains pays, dont le Canada ont adhéré complètement à l'ensemble des propositions. Mais d'autres ont choisi de ne pas toutes les accepter, ou autrement dit d'en accepter certaines, et d'en refuser d'autres, i.e. d'accepter partiellement les propositions de la WRC-03.

C'est le cas de la France qui continue d'exiger que ses radioamateurs aient la connaissance du code Morse à 12 mpm pour émettre en HF malgré les propositions adoptées à la WRC-03. C'est le sens du mot 'partiellement' du début.

La France reconnait quand même la CEPT classe 1 comme équivalente à sa licence la plus complète. Mais pour ce qui est de la classe 2 CEPT sans morse, elle ne la considère pas suffisante pour opérer en HF.

Tu nous diras pour le bénéfice des futurs voyageurs ce que tes recherches auprès des clubs français auront donné et si ça correspond bien à ce que je viens d'écrire ou non... :)

Pour les différentes classes de licence RA propres à la France, voir http://radios.chez.com/licences.html .

Hors ligne VE2VAE Christian

  • Membre sénior
  • ****
  • Messages: 426
Re : Un VE2 de passage en France
« Réponse #14 le: 05 Avril 2012, 04:30:42 »
Oui Pierre, c'est certain que je vais continuer de creuser la question, et que je viendrai vous en faire part.

J'espere que c'est comme tu le dis.

D'ailleurs, je pense que je commence a etre pas mal pret pour mon test de morse a 5 mots minute. ;-)

Je n'ai qu'a aller le passer, et ensuite, redemander un nouveau CEPT.

Et entretemps, je vais continuer de chercher sur des sites francais.