Auteur Sujet: Modes et nomenclature de type d'émission  (Lu 15511 fois)

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Modes et nomenclature de type d'émission
« le: 20 Mars 2011, 16:44:44 »
Le PSK c'est aussi du SSB Le PSK c'est du PSK et le BLU c'est du BLU.
Il ne faut pas confondre le moyen utilisé (la stratégie de traitement du signal) pour le résultat qu'on obtient.

Le BLU avec porteuse complètement supprimée utilise la désignation J pour identifier le type de modulation produit quand la modulante est de la phonie. Le PSK utilise la désignation G.

Le fait est qu'on utilise une tonalité audio modulée en phase pour "Driver" un TX BLU pour produire une porteuse modulée en phase. Par définition, en BLU la porteuse est supprimée alors qu'en PSK, la porteuse est toujours présente. Spectralement parlant, un signal PSK31 c'est du PSK 100% pur qui n'a rien à voir avec du BLU dont les variations d'amplitude vehiculent l'information. En PSK, l'amplitude de la porteuse est constante. C'est les variations de sa phase qui véhiculent l'information.

On pourrait aussi produire une porteuse HF et moduler directement l'oscillateur en phase et ça occuperait le même spectre (PSK) et la station à l'autre bout n'y verrait aucune différence.

Voila!

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 041
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #1 le: 20 Mars 2011, 19:26:57 »
Par définition, en BLU la porteuse est supprimée alors qu'en PSK, la porteuse est toujours présente.

Salut Jacques

Comment la porteuse peut être présente? En PSK, on doit régler le rig en mode SSB et ensuite moduler avec la carte de son; ou une autre manière de faire consisterait à placer simplement un micro devant le HP d'un ordi qui 'module' en numérique. Et ça marche (abstraction faite bien sur du QRN local).

Le rig ne pourrait pas faire la distinction entre une voix ou une modulation par la carte de son sortant du HP. Ça donne le son caractéristique que l'on entend sur les bandes. Il les traite donc de la même manière...non?

Puisque le terme 'Modem' vient de Moduler/Demoduler..., je vois dans ce principe une modulante d'amplitude constante mais de déphasages à 180° pour créer l'encodage binaire 10011000... à un taux de 31 bauds (PSK31).
-------
En fait, il y a deux porteuse: Celle correspondant à l'audio (31,5 BPS) à amplitude constante mais qui subit le déphasage. Mais également l'autre porteuse en fréquences HF sur laquelle agit la modulante. C'est de cette seconde porteuse (HF) que je parlais et qui est éliminée dans le processus BLU (SSB), et non de la première qui doit évidemment exister pour avoir l'effet de déphasage.

Le BLU est une manière de créer une onde radio en superposant une modulante sur une porteuse, peu importe si celle-ci est d'origine vocale ou numérisée par logiciel comme pour le PSK et autres modes numériques.. C'est alors du AM (deux séries de bandes latérales + une porteuse). Ensuite, comme son nom l'indique (Bandes Latérales Uniques), on ne conserve qu'une des deux familles de bandes latérales et en plus, on élimine la porteuse. Le résultat est finalement transmis en ondes radio. À l'arrivée, la porteuse sera recréée dans le récepteur ainsi que les bandes latérales manquantes par symétrie.
----
How is PSK31 generated by an amateur radio station?

The classic PSK hardware configuration is a computer with sound card, an SSB transceiver and an interface between the two (for audio signals and sometimes the Push-To-Talk or PTT).  The computer generates the PSK signal as an audio signal - effectively the audio serves as the first IF of the transmitter chain.  The output of the computer sound card then feeds an SSB transmitter which is used only as an upconverter - the audio signal is simply translated to the RF spectrum.  The translated frequency is equal to the sum of the transmitter frequency plus the "audio IF" for USB, and the transmitter frequency minus the "audio IF" for LSB.


(Tiré de http://www.podxs070.com/introduction-to-psk)

On a donc une modulation par le 'audio IF' qui est décalée par hétérodynage avec la porteuse HF tout comme le serait un son vocal... Dans la tonalité spéciale et composite de ce signal audio retrouvé au récepteur se cachent les changements de phases que le 'démodulateur' et le logiciel vont décoder.

??
PS.. Ce graphique fait voir la décomposition spectrale de la résultante crée par les déphasages successifs sur la première porteuse (31,5 BPS) en PSK31. Par la suite, si on utilise ce signal pour moduler une porteuse HF, on obtiendra sûrement de nombreuses bandes latérales.

« Modifié: 20 Mars 2011, 23:30:11 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #2 le: 21 Mars 2011, 08:48:00 »
Comment la porteuse peut être présente?T'as qu'à écouter sur la fréquence d'émission pour constater la présence d'une porteuse PSK. Tu confonds la porteuse éliminée par le traitement BLU (sa supression) avec la porteuse PSK.

Si tu remarques la trace de ton affichage spectral, elle est symétrique. Ce n'est donc pas une trace de bande latérale modulée par amplitude qui elles sont assymétriques, l'occupation spectrale dela BLI étant l'inverse de la BLS.

Vous vous accrochez les pieds dans la méthode de production de la porteuse PSK (l'hétérodynage et la post supression de la porteuse HF et une des ses bandes latérales) au lieu de vous en tenir au résultat de ce processus qui est la transmission d'une porteuse PSK d'amplitude constante.

Regardes ce que tu transmets et oublies le processus que ton système utilise pour y arriver. C'est un détail sans importance. Le BLU c'est dans votre tête et à un stage initial de votre radio, l'important c'est ce que vous transmettez sur les ondes, du PSK 100% pur.

73,

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 041
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #3 le: 21 Mars 2011, 09:22:05 »
Tu confonds la porteuse éliminée par le traitement BLU (sa supression) avec la porteuse PSK.

Non Jacques, je ne confonds pas. J'ai pris la peine de bien préciser dans le message précédent que je parlais de la suppression de la porteuse en HF et non de celle de la porteuse PSK. Je recopie ce que je mentionnais dans le message en question:  C'est de cette seconde porteuse (HF) que je parlais et qui est éliminée dans le processus BLU (SSB), et non de la première qui doit évidemment exister pour avoir l'effet de déphasage.

Si tu remarques la trace de ton affichage spectral, elle est symétrique. Ce n'est donc pas une trace de bande latérale modulée par amplitude qui elles sont assymétriques, l'occupation spectrale dela BLI étant l'inverse de la BLS.

Comme je le mentionnais aussi Ce graphique fait voir la décomposition spectrale de la résultante crée par les déphasages successifs sur la première porteuse (31,5 BPS) en PSK31. Le graphique n'est pas celui de la décomposition spectrale du signal émis par l'antenne, mais celui du résultat de la modulation avant qu'elle soit entrée dans le rig, i.e avant le traitement BLU:

La non symétrie dans ce graphique vient plutôt du pas d'échantillonnage utilisé. Cet autre graphique (encore une porteuse modulée en PSK31 avant le traitement SSB est symétrique:

 

Regardes ce que tu transmets et oublies le processus que ton système utilise pour y arriver.

Ce que je transmet (et je répète que ce n'est pas ça que fait voir le graphique que j'ai affiché) est un signal ordinaire en BLU. Ça revient donc à ce que je voulais dire dès le début: Quant on fait du PSK31 avec une carte de son, c'est en réalité du BLU qui sort de l'antenne, soit un signal avec bandes latérales d'un seul côté et sans porteuse HF.

Autrement dit, faire du SSB (BLU) ne veut pas dire que l'on fait de la phonie. . . Le PSK en radio, ça se fait communément en mode SSB ...

***
En résumé, on pourrait dire que  la 'production' d'un signal radio en PSK31 se décompose en étapes:

1- L'opérateur via le clavier produit une séquence de 0 et de 1 (par l'intermédiaire du Varicode, mais ça se fait automatiquement).

2- Cette séquence de 0 et de 1 module une porteuse dont la fréquence est de 31,5 bauds par seconde. Cette modulation ne se fait pas en changeant l'amplitude mais en inversant la phase, Le résultat donne un graphique temporel ressemblant à ceci:



Les oscillations à droite et à gauche ont lieu lorsque l'on ne touche pas au clavier. À chaque 'nœud' on a un changement de phase de 180°. L'oscillation un peu plus longue correspond à 1. Le résultat est un signal audio (avec sa porteuse).

Si on veut plutôt voir a décomposition spectrale de ce graphique, elle est représentée dans le message précédent.
-----
3- Ce signal audio est finalement injecté dans un rig HF réglé en mode BLU. Pour le rig, c'est en gros la même chose que si on 'sifflait' dans le micro. Et qu'est ce qui sortirait de l'antenne si on sifflait? Un signal avec porteuse HF supprimée et une série de bandes latérales d'un seul côté...

QED?
« Modifié: 21 Mars 2011, 11:14:33 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #4 le: 21 Mars 2011, 11:36:08 »
Pierre,
          Si tu étais en mesure d'afficher le spectre de ta porteuse PSK audio et celle émise en RF avec un spectrum analyser, tu serai en mesure de constater qu'elle sont identiques. Ergo, dans les deux cas, ce n'est pas du BLU.

Si ton PSK était vraiment du BLU, par définition tu ne verrais que les produits latéraux (l'un, l'autre ou les deux) produits de la commutation de la phase de ta proteuse. La porteuse elle même serait supprimée.

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 041
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #5 le: 21 Mars 2011, 12:01:53 »
Si tu étais en mesure d'afficher le spectre de ta porteuse PSK audio et celle émise en RF avec un spectrum analyser, tu serai en mesure de constater qu'elle sont identiques. Ergo, dans les deux cas, ce n'est pas du BLU.

J'aimerais bien le constater de visu.. mais je n'ai pas cet équipement. Cependant, en regardant la 'waterfall' (poor man's spectrum analyser) de n'importe quel logiciel de PSK, on constate bien la trace à doite de la position centrale, décomposable en une multitude * de bandes latérales (sidebands) ... ainsi que l'absence de porteuse. Ce qui tend à confirmer cette synthèse affichée sur un autre forum sérieux:

...To see how all of this works, consider what happens if you transmit a voice signal using SSB.  If you plug a microphone into the rig and transmit a CQ on USB SSB with your rig tuned to, say, 14,300,000Hz, the signal your rig generates isn't at 14,300,000Hz.  In fact, you're not transmitting a single frequency, but rather a range of frequencies that correspond to the frequency components of your voice.  If, as is typical, the microphone picks up voice frequencies between 500Hz and 2500Hz, your rig, when set to USB, will transmit signals in the range 14,300,000Hz + (500 to 2500)Hz, or 14,300,500Hz to 14,302,500Hz.  Note that there's no signal at the "carrier" frequency of 14,300,000Hz, because in SSB transmission the carrier is suppressed (well, actually, there's a bit of a signal there, because your rig isn't perfect).

Something similar happens when you tune your rig to 14,070,000Hz and feed it a PSK31 audio signal at about 1000Hz: your rig transmits an approximately 30Hz-wide signal at 14,071,000Hz.  Similarly, if you move the signal position to 1,500Hz on the waterfall, you'll transmit a 30-Hz-wide signal at 14,071,500Hz.  The fact that you transmit at a frequency that's the sum of the rig's dial frequency plus the audio frequency is what allows you to tune the rig to different frequencies within an approximately 2,500Hz band without touching the rig's frequency dial.


On pourrait rétorquer que la WF n'est pas un instrument sérieux, mais personne ne l'a dit à ma connaissance...

*Ces bandes latérales sont crées par le faut que la chute entre l'amplitude max et les nœuds n'est pas instantanée. C'est d'ailleurs la même chose qui se produit en envoyant de la télégraphie par radio (CW).
« Modifié: 21 Mars 2011, 12:18:54 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2EZD Louis

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 53
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #6 le: 21 Mars 2011, 12:51:01 »
Ici c'est VA2JOT qui a raison.

Le PSK (phase shift keying) est similaire à la modulation de fréquence. Une tonalité unique qui module en fréquence ou en phase une porteuse donne une porteurse à laquelle s'ajoute une multitude de bandes latérales de part et d'autre de celle-ci. En BLU une tonalité unique ne produit QUE DEUX bandes latérales de part et d'autre de la porteuse. Le spectre d'un signal modulé en fréquence ou en phase est infiniment plus complexe qu'un signal modulé en amplitude.

Je vais prendre ici l'exemple du FSK (RTTY). Au tout début pour moduler la porteuse en FSK on agissait directement sur le VFO (ou PTO) du radio. J'ai trouvé il y a très longtemps des plans pour modifier le PTO de mon vieux TR-4 pour dévier la porteuse de la bonne valeur quand on lui applique un signal. Ici c'est du Baudot. Mais comment faire du FSK sans avoir à trafiquer son appareil? On a alors trouvé une astuce. Faire la modulation de fréquence sur une tonalité et en alimenter l'entrée audio d'un émetteur BLU. Du AM aurait donné deux signaux FSK miroir l'un de l'autre et en plus une porteuse, ce que l'émetteur BLU se débarasse facilement. Ce qui sort de l'émetteur est bel et bien du FSK mais généré à partir de l'audio. On appelle ça de l'AFSK et si ce n'était la distortion supplémentaire des circuits audio il n'y aurait aucune distinction avec le FSK.

C'est la même chose avec le PSK où c'est la phase qui est modulée. C'est la carte de son qui produit le signal modulé en phase. La partie BLU de l'émetteur n'a pour fonction de monter en fréquence le signal généré en audio et éliminer les "artéfacts" de la modulation d'amplitude par laquelle on doit passer avec cette technique.

Jacques a donc raison de dire que ce qui compte c'est ce qui sort de l'émetteur et non-pas son parcours. On peut, de la même manière, manipuler une tonalité audio en morse et en alimenter un émetteur BLU et ce qui va en sortir est exactement du CW mis à part la distortion supplémentaire des circuits de conversion BLU.

En passant, les émetteurs BLU modernes n'utilisent plus de modulateurs balancés pour éliminer la porteuse. Le signal est généré directement au niveau de l'audio ou de la fréquence intermédiaire dans le DSP et monté en fréquence par hétérodynage.

En conclusion le PSK fait partie de la grande famille de la modulation de fréquence tandis que le BLU fait partie de la grande famille de la modulation d'amplitude.

Pour paraphraser Pierre: "ce n'est pas parce que le signal alimente l'entrée du microphone que c'est du BLU qui va en sortir".

C'est comme dire que d'aller en France en avion est une forme de transport routier car on a pris un taxi pour se rendre à l'aréoport. Les Français à Charles-de-Gaulle voient arriver un avion et non-pas une automobile.

Le PSK n'est donc pas une forme de BLU et on en retrouve bien la forme caractéristique de modulation de phase sur la chute d'eau.

Quod erat demonstrandum.

« Modifié: 21 Mars 2011, 15:47:01 par VE2EZD Louis »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 041
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #7 le: 21 Mars 2011, 13:05:11 »
Bonjour Louis...

Selon la nomenclature de l'ITU, le SSB est une forme de modulation d'amplitude. Dans ce sens, comme le PSK utilise des changements de phase pour créer l'encodage, ce n'est effectivement pas du SSB.. quoique l'amplitude varie elle aussi et est essentielle pour véhiculer l'information... on est un peu dans une zone grise.
--
manipuler une tonalité audio en morse et en alimenter un émetteur BLU et ce qui va en sortir est exactement du CW mis à part la distortion supplémentaire des circuits de conversion BLU.

Je ne sais pas si tous les puristes seraient d'accord.. surtout ceux qui définissent le CW comme un 'on/off' de porteuse pour véhiculer l'intelligence. Pour qu'ils le soient, ils faudrait eux aussi (comme vous le faites) qu'ils définisse un mode uniquement selon le produit fini et non le parcours utilisé.. Selon l'ITU:

A1A
Signalling by keying the carrier directly (aka CW or OOK) - as currently used in amateur radio. This is often but not necessarily Morse code.
A2A
Signalling by keying a tone modulated onto a carrier so that it can easily be heard using an ordinary AM receiver - as used for station idents of some NDB transmissions. This is usually but not exclusively Morse code. (An example of modulated continuous wave)

(mais c'est hors sujet).


« Modifié: 21 Mars 2011, 14:18:32 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2EZD Louis

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 53
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #8 le: 21 Mars 2011, 14:13:33 »
Bonjour Pierre

Le plus simple est d'aller voir cet article:
http://www.radio-electronics.com/info/rf-technology-design/fm-frequency-modulation/what-is-fm-tutorial.php

On y explique très bien la modulation de fréquence et on y voit les spectres associés.
C'est simplement le développement en série de Fourier de la porteuse modulée en fréquence ou en phase.

Comme je disais la forme en "arbre de Noël" du spectre est caractéristique de la modulation de fréquence.
Pour une tonalité unique de modulation il y a en FM une infinité de bandes latérales mais leurs amplitudes successives tendent vers zéro.

En modulation d'amplitude une tonalité n'engendre que deux bandes latérales (une de chaque côté).
Cos(audio) x Sin(porteuse) = (Sin(Porteuse+audio) + Sin(Porteuse-Audio))/2
Ici pour un signal simple c'est la transformée de Fourier du pauvre. ;D

73

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #9 le: 21 Mars 2011, 16:32:21 »
Pierre,
         L'amplitude moyenne ne varie pas d'un iota (si on fait abstraction que c'est une sinusoidale)  La commutation de phase se fait au point mort (zero crossing point) quand on fait ça de façon cohérente (phase coherent switching).Le taux de changement angulaire ne change pas, c'est seulement la polarité qui change de direction au point mort (à l'angle zéro).

C'est comme si on passait une sinusoidale de 60Hz à travers un pont de (4) diodes. La partie négative (sous l'axe des X) passe au dessus mais l'amplitude de cette demie sinusoïdale renversée ne change pas du tout.

Si on avait un vector-scope, le point se déplacerait à gauche et à droite dupoint d'origine sur l'axe des X indiquant une modulation en fréquence ou en phase. Il n'y aurait aucune excursion dansl'axe des Y indiquant une composante d'amplitude dans la modulation.

*Ces bandes latérales sont crées par le faut que la chute entre l'amplitude max et les nœuds n'est pas instantanée. Je crois plutot quec'est la commutation de la phase qui cause ces bandes latérales. Un changement de direction radical (180 degrés) comme il s'en produit un ici est spectralement violent. Tu vas voir zéro sidebands tant que la porteuse ne serapas comutées en phase.

...
« Modifié: 21 Mars 2011, 16:50:31 par VA2JOT Jacques »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 041
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #10 le: 21 Mars 2011, 17:40:21 »
Le plus simple est d'aller voir cet article...

...Je crois que l'on a 'dévié' subtilement du sujet ... et voici pourquoi:

Je suis entièrement d'accord pour dire qu'un signal modulé en phase (comme le PSK) ou en FM va avoir l'aspect spectral (porteuse.. bandes latérales à la Fourier..) tel que vous le mentionnez. Par conséquent, ce qui sort de la carte de son répond à ces critères et c'est bien du G1B pour reprendre la terminologie de l'ITU...

Mais ensuite, et c'est là que ça ne va plus... Ce signal audio composite est injecté dans un TX qui lui est configuré en BLU. Même si ce signal est en PSK31 à la sortie de la carte de son, il sera modifié par le rig et il n'aura plus du tout la même signature spectrale (multiples bandes latérales+porteuse) à la sortie du rig, contrairement à ce que vous suggérez implicitement. Je ne vois pas pourquoi il serait ainsi transformé... Et vous? Mon FT-817 ne sait  pas comment analyser une modulation en phase avec ses subtilités et il sait encore moins les traduire en RF G1B. Pour le TX, c'est un signal audio ordinaire, aussi complexe qu'une voix humaine, mais ça reste un signal audio. Et tout comme la voix humaine, le TX va simplement le transformer en ondes HF de type J3E (SSB).

Par conséquent, oui ce qui sort de la carte de son est du vrai PSK, mais ce qui sort de l'antenne est du BLU. Alors je ne sais pas comment l'ITU déciderait si c'est la sortie de la carte de son ou celle du rig vers l'antenne qui serait le bon critère à utiliser.

En somme, j'admets la validité de votre raisonnement à la sorte de la carte de son, mais pas à celle de la radio.
------
Pour replacer ce fil dans son contexte, ça vient d'un autre sujet où un OM parlait des performances possibles du PSK31 en QRP. Ma réponse avait été que le PSK (sous-entendu émis) devient par transformation une émission en BLU ordinaire (ce que je maintiens toujours).

En fait, en terme de performance, ce sera beaucoup plus efficace qu'une modulation vocale, puisque le signal sera concentré sur seulement 31 Hz alors qu'en phonie/BLU, il est dilué sur environ 3300 Hz.
« Modifié: 21 Mars 2011, 23:05:32 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2EZD Louis

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 53
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #11 le: 21 Mars 2011, 23:32:55 »
Bonsoir Pierre

Tu injecte une tonalité de 1 kHz dont l'amplitude est constante à l'entrée micro d'un émetteur SSB (J3E) calé sur 7,000 MHz.
En AM tu obtiendrais trois signaux RF. Un signal RF constant à 6,999 MHz qui est la bande latérale inférieure, un signal RF tout aussi constant à 7,000 MHz qui est la porteuse et un dernier signal RF à 7,001 MHz qui est la bande latérale supérieure. Si on est en USB la porteuse et la bande latérale inférieure sont supprimées il ne reste que le signal constant à 7,001 MHz.

Les autorités réglementaires canadiennes décident d'écouter la bande de 40m et captent ton signal. Ils ne vont certainement pas communiquer avec toi pour savoir de quelle manière tu l'as généré. Ils vont tout simplement constater qu'il y a une émission continue à 7,001 MHz. Dans la nomenclature de l'ITU c'est du N0N. (au milieu c'est un zéro et non-pas la lettre "o")

Tu décide de couper et de remettre la tonalité audio à intervalles réguliers pour envoyer VE2PID en morse. Le signal à 7,001 MHz va apparaître et disparaître au rythme de ta clé de morse. Les toutes aussi gentilles autorités réglementaires qui n'ont pas cessé de t'écouter vont déclarer que tu es passé en A1A. Comment pourraient-ils interpréter autrement ce qu'ils observent?

Tu apprend par une fuite sur Wikileaks que ton gouvernement t'espionne et que comble de malheur ils ont écrit dans le courriel ayant fait l'objet de la fuite que tu as transmis un signal en N0N pour passer ensuite en A1A. Tu communique avec eux pour te plaindre de cette intrusion à ta vie privée et leur dire qu'en plus ils se sont trompés car ton émetteur était à la position USB et qu'il aurait dû être catalogué comme étant du J3E. Tu leur explique que ce n'était pas un signal constant à 7,001 MHz (N0N) ou un signal commuté A1A mais une tonalité de 1kHz d'amplitude constante et ensuite commutée et transmise en USB (J3E) à 7,000 MHz.

Avec le J3E il faut que tu sache où réinjecter la porteuse pour récupérer l'information. Si c'est de la voix humaine cette opération est facile. On sait à quoi s'attendre et on change la fréquence du récepteur jusqu'à ce qu'on récupère quelque chose d'intelligible. Si c'est une tonalité et que tu ne connaîs pas sa fréquence c'est impossible de savoir la fréquence de la porteuse qui a justement été supprimée.

La nomenclature vise à décrire les caractéristiques du signal transmis nonobstant la manière avec laquelle il est généré et il y a souvent plusieurs façons différentes d'y arriver.

Dans la très grande majorité des émetteurs modernes avec ou sans DSP le signal CW est généré en audio à l'interne et passe dans les mêmes circuits qu'en mode SSB. Les circuits sont communs mais les résultats sont différents.

Comment peux-tu affirmer sans ambiguité que "ce qui sort de l'antenne est du BLU" quand le signal basse fréquence n'est pas de la voix???

Tu es d'accord que le signal qui sort de la carte de son est du PSK. Tu observe attentivement le spectre du signal généré sur l'instrument de mesure de ton choix.
Tu entre ce signal dans un émetteur, peu importe le mode sur lequel il est réglé.
Tu observe que le signal, maintenant transposé à une fréquence supérieure, a la même forme que celle qu'il avait à la sortie de la carte de son.
Absolument rien n'a changé dans la forme du spectre.

En conclusion un émetteur SSB auquel on applique un signal d'amplitude CONSTANTE mais qui varie en fréquence ou en phase va transmettre ce signal sans modification autre que le fait d'être monté en fréquence et qu'il est impossible de le discerner d'un signal généré en variant directement la fréquence ou la phase d'un des l'oscillateurs d'un émetteur.




Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #12 le: 22 Mars 2011, 07:25:37 »
En fait, en terme de performance, ce sera beaucoup plus efficace qu'une modulation vocale, puisque le signal sera concentré sur seulement 31 Hz alors qu'en phonie/BLU, il est dilué sur environ 3300 Hz. C'a n'a plus rien à voir avec le fil de discussion à savoir c'est quoi exactement le signal transmis par la radio HF en mode PSK31; du BLU ou du PSK31.

D'un coté, y'a la question de densité de puissance par Hz de bande passante occupée. Le fameux Eb/No et de l'autre, le débit en information, l'"information throughput" qui se se comparent mais pas du tout. Deux autres sujets très intéressants.

La nomenclature vise à décrire les caractéristiques du signal transmis nonobstant la manière avec laquelle il est généré et il y a souvent plusieurs façons différentes d'y arriver. Le plus bel exemple c'est la guéguerre des brevets pendant le développement de la technologie APCO-25. Un des participants au développement fit accepter la modulation QPSK-c et s'enpressa de la breveter question de s'assurer de pouvoir "collecter" des droits de license de ses compétiteurs. Un des autres participants au développement cependant découvrit qu'en utilisant une schéma de modulation C4FM il produisait exactement les mêmes symboles.

...
« Modifié: 22 Mars 2011, 07:33:14 par VA2JOT Jacques »

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 041
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #13 le: 22 Mars 2011, 08:16:58 »
de Louis Comment peux-tu affirmer sans ambiguité que "ce qui sort de l'antenne est du BLU" quand le signal basse fréquence n'est pas de la voix???

Pour ce qui sort de mon antenne: Tout simplement parce que mon rig est réglé en BLU. Autrement dit, je "donne l'ordre" à ma radio de mélanger (hétérodynage) un signal audio (celui que la carte de son a produit)  avec une fréquence RF, puis d'enlever la porteuse ainsi qu'une série de bandes latérales d'un côté (sidebands) et d'envoyer le reste à l'antenne, soit une 'single side band'... i.e du BLU pur.

Je comprends parfaitement ton argumentation concernant l'ambigüité qu'il y aurait pour un 'écoutant' au loin s'il voulait qualifier (ITU parlant) ce que je lui envoie.

Mais de mon côté du QSO, je suis (toujours) sûr que si j'utilise une carte de son pour faire du PSK31 avec un rig HF réglé en BLU, ce qui sortira de mon antenne sera du BLU. Mon rig capte ce sifflement issu de ma carte de son sans l'interpréter et il le convertit en J3E comme il le ferait pour un sifflement quelconque*. La variation d'amplitude qui se produit lors des changements de phase sera aussi prise en compte. Bien sûr, en observant finement la trace sur l'écran, je verrais une image du spectre en copie (presque) conforme de celui du signal audio produit par la carte de son.. mais il n'y aura pas de porteuse à la fréquence exacte d'émission.

Pour ce qui est des signaux entrants, comme la très grande majorité des OMs qui communiquent en PSK31 utilisent un 'setup' similaire, il y a un très forte probabilité que le signal que je reçois doive lui aussi être traité en BLU de mon côté (ie mon rig doit recréer la porteuse et les bandes latérales manquantes) pour que ma carte de son les traduise en informations utiles.
...
En somme, tout le trafic radioamateur en PSK31 s'effectue probablement en réglant les rigs en mode BLU qui est le mode de TX/RX. Comme la porteuse est éliminé ainsi que la série de bandes latérales d'un côté, l'écoutant qui entend le son caractéristique du PSK et qui regarde son écran risque peu de se tromper en déduisant que c'est du BLU. Et pour celui qui envoie, il n'a qu'à regarder la configuration de son propre rig.  ;)
-----------------------
* de Wikipedia When the operator enters a message for transmission, the software produces an audio tone which sounds, to the human ear, like a continuous whistle with a slight warble. This is then fed through either a microphone jack (using an intermediate resistor to reduce the sound card's output power to microphone levels) or an auxiliary connection into the transceiver, where it is transmitted. (PSK31 Station Setup)

From the perspective of the transmitter, this amounts to little more than somebody whistling into the microphone. However, the software rapidly shifts the phase of the audio signal between two states (hence the name "phase-shift keying"), forming the character codes.


Noter que le travail d'encodage/décodage se fait par logiciel, et que le rig ne fait que transformer ce sifflement en onde (BLU) en TX ou à le livrer reconstitué mais non décodé à la carte de son en RX.
« Modifié: 22 Mars 2011, 10:58:13 par VE2PID Pierre »
73 !
--
FISTS #10215
SKCC #10025T
CWops Club #1278

Hors ligne VE2EZD Louis

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 53
Re : Modes et nomenclature de type d'émission
« Réponse #14 le: 22 Mars 2011, 11:22:18 »
Dans la carte de son un signal à 32Hz module une porteuse à 1 kHz.
Ce qui sort de la carte de son est un signal à basse fréquence qui module en PSK sur une porteuse de 1 kHz.

Le signal est appliqué à l'entrée d'un émetteur réglé en USB.
Il module en amplitude une porteuse à fréquence encore plus élevée, disons 7,000 MHz
On obtient à la sortie de cette étape:
     - la porteuse AM à 7,000 MHz,
     - dans la bande latérale inférieure une sous porteuse 1 kHz plus bas (6,999 MHz) acconmpagnée de ses bandes latérales de PSK
     - dans la bande latérale supérieure une autre sous-porteuse 1 kHz plus haut (7,001 MHz) acconmpagnée de ses bandes latérales de PSK.

À l'étape suivante on retire la porteuse de modulation AM à 7,000 MHz.
Ensuite on flltre la bande latérale inférieure pour la retirer à son tour.
Ce qui reste c'est un signal PSK dont la porteuse est maintenant à 7,001 MHz au lieu de 1 kHz au départ.
On amplifie ce signal et on le transmet à l'aide d'une antenne.
Rien ne différencie le signal émis à l'antenne d'un autre émis en modulant directement une porteuse en PSK.

Ce qui sort de la carte de son est un signal déjà MODULÉ. Ce n'est pas le cas de l'audio que tu applique à l'émetteur en USB.

Dans le cas de la voix ce qui entre dans l'entrée micro est l'information à basse fréquence.

Dans le cas du PSK/carte de son, ce qui sort de la carte de son est un signal modulé.
Le signal à basse fréquence à 32 Hz est déjà supperposé à la porteuse à 1 kHz.
Et c'est là toute la différence.

En résumé on peut faire transiter un signal de 1 kHz modulé en PSK dans un émetteur USB et obtenir à la sortie un signal de fréquence supérieure toujours modulé en PSK.
Le fait de retirer une bande latérale et la porteuse AM permet cette conversion.
Si tu module directement en PSK une porteuse à 7,001 MHz tu vas obtenir à l'antenne le MÊME SIGNAL que le procédé utilisant la carte de son et un émetteur USB à 7,000 MHz.

Donc selon moi le PSK ce n'est pas aussi du SSB.
« Modifié: 22 Mars 2011, 11:33:04 par VE2EZD Louis »