Auteur Sujet: antennes isotron  (Lu 4755 fois)

Hors ligne VE2CKU Laval

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 19
antennes isotron
« le: 04 Février 2008, 20:15:42 »
bonjour,quelqu,un peut il me dire s,il a déja expérimenté les antennes hf de marque isotron.c,est une antenne qui nécessite tres peu d,espace mais je m,interroge sur le rendement que ca peut donner.je cherche donc a savoir comment ca travaillle comparativement a un v inversé j,attensds vos commentaires merci 73 laval ve2cku

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 322
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : antennes isotron
« Réponse #1 le: 05 Février 2008, 09:27:23 »
Bonjour Laval,

Je n'ai jamais essayé cette antenne. Cependant, les commentaires sur eHam semblent favorables.

J'ai aussi en main une analyse technique de l'Isotron parue sur AntenneX (protégée pas les droits d'auteur  ;) ) . Les conclusions générales dépendent de la longueur du coaxial utilisé.

- Si tu as la possibilité d'installer une verticale ¼-λ, ça ne vaut pas la peine d'utiliser une Isotron; tu n'y verrais pas de différence. L'Isotron montée au bout d'un coaxial de cette longueur la transforme tout simplement en chapeau capacitif. Selon l'auteur de l'analyse, WX7G, The Isotron is a top loading structure for the "ground wire" and the shield of the coaxial cable. It forms a top loaded vertical and nothing more.

- Sinon, plus le coaxial est court, plus l'Isotron tend à se comporter comme un dipôle. Mais ce dipôle n'aura jamais l'efficacité d'un vrai dipôle ½-lambda.

Pour les antennes courtes, il y a une règle empirique reliant la surface effective d'une antenne (S), la largeur de bande (B) et l'efficacité (E). En gros, E≈S/B. Autrement dit, l'efficacité est directement proportionnelle à la surface de l'antenne. Autre conséquence: Pour une surface effective constante, toute augmentation de l'efficacité se fait au détriment de la largeur de bande.

Son format réduit en fait donc dans ce cas un dipôle oui, mais dont la radiation est faible en comparaison aux antennes linéaires standards.

Au bilan, il semble selon ce document de plusieurs pages que cette antenne fonctionne réellement, mais avec les réserves que j'ai mentionnées.
« Modifié: 05 Février 2008, 10:04:14 par VE2PID Pierre »

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : antennes isotron
« Réponse #2 le: 05 Février 2008, 10:14:49 »
Salut Pierre,
                 Merci, c'est la première fois que je lis une explication "scientifiquement défendable" du pourquoi et du comment du fonctionnement de ces antennes.

Jusqu'à date, je classais ces antennes dans la même catégorie que les histoires de monster cables en cuivre "sans oxygène" pour relier les systèmes de son aux hauts-parleurs. De la bouillabaise.

Pour les antennes, ma règle du gros bon sens a toujours été basée sur le principe fondamental du microvolts par m. L'inclusion de la ligne de transmission (le coax) comme partie de l'antenne ajoute du poids à cette règle élémentaire.

Ciao!

Hors ligne VE2CKU Laval

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 19
Re : antennes isotron
« Réponse #3 le: 05 Février 2008, 10:28:23 »
merci beaucoup pierre pour l,information.ca va probablement eclairer d,autres personnes qui se posaient la meme question.il me reste a trouver un amaeur qui opere avec ca dans le moment pour savoir ce qu,l en pense.73 et merci laval  a rimouski

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 322
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : antennes isotron
« Réponse #4 le: 05 Février 2008, 12:40:00 »
ca va probablement eclairer d,autres personnes

Ce qu'il faut bien saisir, c'est que ce n'est pas l'Isotron qui est la vraie antenne et qui émet l'onde. En réalité, c'est surtout le ''ground wire'' ou le coaxial qui émet. L'Isotron n'est qu'une charge inductive, à faible efficacité émettrice, et on aurait probablement le même résultat en la remplaçant par une vielle roue de vélo et une bobine fabrication-maison  ;).

QST dans le numéro de Mars 1998* y consacre quelques lignes; on peut lire que This is essentially a tuned circuit that you stick up in the air...Our experience suggests that, for typical indoor or modest-height installations, you can expect performance comparable with that of a mobile system, and occasionally better.

* Compact and Portable Antennas Roundup, par N1RL, QST Mars 1998 (Bilal Isotron)
« Modifié: 05 Février 2008, 15:03:43 par VE2PID Pierre »

Daniel VE2DSB

  • Invité
Re : antennes isotron
« Réponse #5 le: 05 Février 2008, 13:52:36 »
le même résultat en la remplaçant par une vielle roue de vélo et une bobine fabrication-maison

Tu m'enlève les mots de la bouche Pierre.....ou encore..

The right standing wave for the wrong reason....

Le danger de ce type d'antenne est le RFi causé aux autres. Étant donné la proximité des appreils électroniques qui se retrouverais près de cette antenne. Il va sans dire que cette antenne installé dans un bloc appartement aurais des conséquences affreuses.

N'oublions pas que nous avons déjà asser de trouble a nous faire comprendre et accepté dans la société sans être obligé d'ajouté de l'huile sur le feu....attention messieurs aux antennes que vous installés.

mon 10¢...

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : antennes isotron
« Réponse #6 le: 05 Février 2008, 15:41:08 »
Daniel,
          Dans un bloc apart ou les antennes sont interdites, y'a pas grand choix. C'est soit des antennes furtives ou rien. De là à dire qu'un amateur ne devrait pas opérer je ne suis pas d'accord.

Ces opérateurs n'ont qu'à être discrets au sujet de l'existence de leur station et d'utiliser une puissance raisonable. Si leur propre TV n'est pas affectée, c'est un bon indice.

Ciao!