Auteur Sujet: SLT+ long wire tuner, Weber dual bander  (Lu 10988 fois)

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« le: 13 Avril 2010, 20:21:18 »
OK

Prochain défi: QRP kits SLT+ long wire tuner et Weber dual bander. J'attends d'ici 10 jours mon kit 20 et 80m. Je peux mettre des photos ici si cela vous intéresse.

Cette fois ci, je compte bien me rendre au bout, mais comme il n'y pas de SMT, ca devrait se faire.

En meme temps, si quelqu'un connait une ressource francaise sur la soudure de SMT, ca m'intéresserait.

72

Hors ligne VA2CBW Christian

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 19
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #1 le: 14 Avril 2010, 21:50:12 »
Salut,

En meme temps, si quelqu'un connait une ressource francaise sur la soudure de SMT, ca m'intéresserait.

Je sais qu'il y a au moins quelques messages à ce sujet sur ce forum-ci... Mais en vérité,
c'est loin d'être sorcier - la taille plus petite exige une technique légèrement différente oui,
mais à la base c'est toujours de la bonne vieille soudure 63/37.

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #2 le: 15 Avril 2010, 06:35:44 »
Merci mais je ne sais ce qu'est la soudure 63  37.

En fait ce que je voudrais savoir c'est

Qu'est que ca prend?
Quelles sont les étapes? etc...

Bref le SMT pour les nuls si on veut hi. Ca intéressarait d'autres usagers de ce forum, j'en suis certain.
« Modifié: 15 Avril 2010, 06:42:16 par VA2SG Jean-Pierre »

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #3 le: 15 Avril 2010, 07:57:03 »
Bonjour Jean-Pierre,
                             Ca semble simple à première vue, de la pâte au lieu d'un fil de soudure et un fusil infra-rouge (et air chaud) pour chauffer le tout et faire fondre la soudure. Le hic c'est qu'il y a une contrainte de durée et de température maximale pour les composants.

Dans certains cas, on peux s'en sauver avec un fer à pointe fine, tout dépend du type de composant/puce à souder. Il faut avoir l'oeil vif et la main précise. Les sérieux s'équipent d'une station à soudure SMT avec aspiration par la pointe, lampe/loupe, étau à plaquette de circuits imprimés, etc.

Tu peux apprendre par expérimentation, acheter un bouquin, un vidéo ou suivre un cours, y'a fort probablement des CEGEPS qui en donnent le soir mais ça prend le minimum d'équipement pour ne pas foirier la job.

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #4 le: 15 Avril 2010, 08:37:24 »
J'ai vu un vidéo de Steve Weber ou il applique un solder paste sur les connections, installe les composants, il semble faire chauffer le board sur une sorte de plaque chauffante, et emploie ensuite ce qui ressemble a un séchoir à cheveux qui semble souffler un air suffisannent chaud pour provoquer la fonte du solder paste et ainsi provoquer les soudures.

De cette manière, il soude non seulement une composante à la fois mais tous les composants qu'il a placé au préalable. Intéressant..

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #5 le: 15 Avril 2010, 09:03:56 »
Bref le SMT pour les nuls si on veut hi.
L'auteur du Ham Radio for Dummies a aussi publié un manuel sur le SMT. En Anglais bien-entendu.
Circuit building for dummies. Dispo en ligne chez Amazon.com

J'ignore s'il est à la hauteur cependant, je ne l'ai pas lu.

Hors ligne VE2PID Pierre

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 4 362
  • Elecraft K2/100/5170 KX1/442 KX2/1464 KX3/190
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #6 le: 15 Avril 2010, 12:17:10 »
Voir cette vidéo SMT101 http://www.curiousinventor.com/guides/Surface_Mount_Soldering/101

Un préalable est d'avoir une main 'stable' et une bonne vision...  ;)

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #7 le: 15 Avril 2010, 12:59:17 »
Oui tres stable. La méthode employée par KD1JV est plus facile et amusante. Je parie que l'appareil qui souffle l'air chaud est dispendieux.

Le vidéo est dans le groupe yahoo AT sprint partie files, je n'arrive pas a mettre un lien ici.

http://groups.yahoo.com/group/AT_Sprint/

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #8 le: 15 Avril 2010, 14:47:42 »
Un préalable est d'avoir une main 'stable' et une bonne vision...  ;)

Il faut avoir l'oeil vif et la main précise.

J'ai une impression de déjà lû  ;D

Hors ligne VA2CBW Christian

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 19
Re : Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #9 le: 15 Avril 2010, 20:58:22 »
                             Ca semble simple à première vue, de la pâte au lieu d'un fil de soudure et un fusil infra-rouge (et air chaud) pour chauffer le tout et faire fondre la soudure. Le hic c'est qu'il y a une contrainte de durée et de température maximale pour les composants.

C'est certainement la "vraie" facon de procéder, celle qui est utilisée commercialement à moyenne et grande echelle.
Mais pour du prototypage, rien ne bat a mon avis le bon vieux fer a souder. Les contraintes thermiques sont
relativement faciles a respecter : la majorité des composantes pardonnent bien, jusqu'à un certain point, les petit
excès de durée. Les excès de temperéture ne devraient pas etre trop fréquents si on utilise un temperature de
pointe d'environ 350 C, ce qui suffisant dans la plupart des cas

Une pointe plate d'environ 1mm (type "chisel", un peu comme un tournevis plat) fait amplement l'affaire pour tout
espacement supérieur a 0.65mm. Ca prend aussi de la soudure plus fine (.015" ou .020" est l'ideal), et "63/37"
veut simplement dire 63% étain 37% plomb. Une bobine de soudure de 1lb, .02", 63/37 avec un noyau ("core") de
flux travaille très bien et ne coute pas très cher - environ 10-15$ / lbs. J'ai la même bobine depuis 5 ans et je dois avoir pris
le tiers environ... C'est de la AIM 63/37 Flux 209 AXT 3%, mais d'autres types peuvent donner des bons
resultats. Une chose a noter : a moins d'obligation, *éviter* les soudures sans plomb ou a l'eau - c'est très difficile
de faire des soudures fiables et c'est infernal a manipuler. Soudure au plomb avec du flux = imbattable.

Pour ce qui est de la technique,il faut donc d'abord "tacker" la pièce en place - si c'est une composante a 2
pins, le mieux est de faire une petite bille de soudure sur un pad, ensuite venir glisser la composante
en place en faisant fondre la bille. Des pinces "tweezer" sont un avantage sérieux ici. Une fois la composante en
place, souder l'autre coté puis idéalement revenir sur la première bille pour terminer le joint avec de la soudure
"fraîche". Pour les IC et autres compos a plusieurs pins, on peut procéder 1 contact à la fois si ils sont assez
espacés (SOT-223, SOIC qui ont un espacement de .05" )
C'est la méthode montrée sur le site "curious inventor" que Pierre a posté plus haut, et ca fonctionne tres
bien.

Pour aller plus vite et sur les composantes plus "méchantes" (.5 et 0.65mm d'espacement) on y va
de la même facon, en fixant la piece avec 2 soudures aux extremités, mais ensuite le truc est d'appliquer
une ligne de flux additionnel le long du coté. Avec le fer on vient ensuite balayer tous les contacts en ajoutant
progressivement de la soudure (pas trop !). Le flux facilite l'écoulement de la soudure et empeche dans
une grande mesure de former des courts circuits. A propos de flux, où je travaillais on utilisait une petite
bouteille avec une applicateur de type seringue, pour les grosses pièces comme je viens d'expliquer mais
aussi pour les petites composantes - une fois en place, une goutte de flux sur les contacts avant de terminer
les soudures assure un fini luisant et un excellent contact.

A la rigueur, on pourrait dire que le flux réduit la dextérité nécessaire : si on ajoute la bonne quantité
de soudure (pas trop !), la résine va assurer une distribution quasi parfaite.

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #10 le: 15 Avril 2010, 21:30:35 »
Merci Christian pour tes informations. Tres intéressant.

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #11 le: 23 Avril 2010, 09:43:24 »
YES!!!

J'ai recu ma boite!



Alors dans l'ordre, je fais:

Le dummy load ensuite
Le SLT+ tuner ensuite
Le Regen et à la fin
Le Weber Dual 20 80

Tout ca pour a peu près 325 millis.

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #12 le: 29 Avril 2010, 21:19:22 »
La suite...

L'assemblage du dummy load tres facile. L'intéret dans celui-ci est que l'on peut mesurer la sortie d'un rig, maximum 10 watts, en employant un multimetre ordinaire et en comparant la lecture de la tension entre deux points a une grille fournie avec le dummy. a 15$, c'est bien moins cher qu'un wattmetre, et en plus, c'est la charge fictive nécessaire a la lecture.

Je vais l'essayer dans les prochains jours et vous dire si cela fonctionne bien.




Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #13 le: 29 Avril 2010, 21:23:06 »
Le SLT+ permet de syntoniser une antenne de type long fil a votre rig QRP, de 10 a 80m.



Application d'une couche d'appret sur les boitiers du SLT+ (deuxieme et troisieme morceaux) et du Scout Regen (en avant)

Jean-Pierre VA2SG

  • Invité
Re : SLT+ long wire tuner, Weber dual bander
« Réponse #14 le: 29 Avril 2010, 21:26:45 »
Un receveur SW Scout regen presque terminé. Il offre une réception adéquate sans etre phénoménale de 3.5mhz a 10mhz. Un super petit kit pour commercer, 40$.