Auteur Sujet: Les antennes "pré-tuned"  (Lu 1498 fois)

Hors ligne VA2ERA Sébastien

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 72
Les antennes "pré-tuned"
« le: 17 Octobre 2009, 00:22:00 »
Après plusieurs séances de magasinage d'antenne mobile, je remarque qu'à peu près toutes les dual/triband se targent d'être "prétuned" (indiquant un ratio VSWR 1.5 : 1 or less). Est-ce que l'on peut vraiment se fier à cette indication ou est-il préférable de quand même ajuster la station avec un SWR meter? Cet ajustement est-il nécessaire sur le V/U (j'ai quand même un beau radio tout neuf dont j'aimerais lui éviter des coups de chaleur)?

Évidemment je me doute un peu de la réponse mais j'aimerais tout de même savoir ce qu'en disent les pros.

Combien devrais-je prévoir pour l'acquisition d'un appareil au minimum potable (je remarque qu'il y en a de tous les prix de ces bébitte là!)?
« Modifié: 17 Octobre 2009, 00:29:13 par VA2ERA Sébastien »

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Les antennes "pré-tuned"
« Réponse #1 le: 17 Octobre 2009, 05:31:32 »
Est-ce que l'on peut vraiment se fier à cette indication ou est-il préférable de quand même ajuster la station avec un SWR meter? Cet ajustement est-il nécessaire sur le V/U (j'ai quand même un beau radio tout neuf dont j'aimerais lui éviter des coups de chaleur)? Il vaut toujours mieux de valider ces prétentions et mesurer dans la partie de la bande d'intérêt une fois l'antenne installée. L'environnement de l'antenne influence aussi son impédance.

Pour le choix de radios, ta question me semble trop "embrassante" pour oser une tentative de réponse. Faudrait écrire un livre et il serait désuet dès sa parrution ;)

Si c'est pour faire ce que j'apelle du radio taxi (FM mobile sur répeteurs) tu peux difficilement te tromper avec un fabricant réputé et en évitant de choisir le dernier né avant que d'autres aient eu le privilège d'en découvrir les vices de conception.

On commence habituellement par mettre sur papier les fonctions et options qu'on désire pour ensuite chercher les modèles qui correspondent. Puis tu vas sur Eham pour voir quels sont les commentaires sur ces différents modèles. Ca minimise sans pour autant éliminer les risques de mauvaises surprises car tu va te fier sur le jugement d'indvidus dont tu ignores complètement les compétences.

Si je peux t'éviter des angoisses, t'en fais pas trop, les conséquences sont moins désastreuses que d'avoir  marié la mauvaise femme et dans ce cas-ci, en cas de doute, tu peux te fier à un chum qui l'a essayé avant toi (la radio, pas la femme)  ;)

Hors ligne VA2ERA Sébastien

  • Membre junior
  • **
  • Messages: 72
Re : Les antennes "pré-tuned"
« Réponse #2 le: 17 Octobre 2009, 10:15:56 »
Après m'être relu, je constate peut-être m'être mal exprimé. Concernant le radio, mon choix est déjà défini (merci à eham.net, un site TRÈS utile lorsque l'on cherche du matériel radio).

L'appareil sur lequel je m'interroge présentement est en fait le SWR meter. Alors que je le  sais nécessaire en HF, l'est-il tout autant en v/u? Dans l'affirmative, quelle somme devrais-je prévoir débouser pour un bon appareil qui s'avère fournir un minimum de précision?

Hors ligne VA2JOT Jacques

  • Membre guru
  • *****
  • Messages: 3 825
Re : Les antennes "pré-tuned"
« Réponse #3 le: 17 Octobre 2009, 11:28:19 »
L'appareil sur lequel je m'interroge présentement est en fait le SWR meter. Les ROS mètres bas de gamme sont basés sur une lecture de tension en assumant une charge de 50 Ohms. Dès que l'impédance change, la lecture risque d'être faussée mais ça fait des instruments qui se vendent pas cher.

Le vrai TOS mètre fonctionne à partir de la puissance. Forcément, il faut avoir recours à un thermocouple*** et un qui possède des caractéristiques linéaires sur la gamme de fréquences et de puissance d'intérêt. Ca complique les affaires pas mal et ça augmente le prix en conséquence.

Dans le commercial, le Wattmètre Bird modèle 43 est un classique et date d'une cinquantaine d'années si non davantage.

C'est ce qu'utilisent la quasi majorité des amateurs sérieux encore de nos jours. Ca prend des "slugs" (modules enfichables) callibrées pour la bande et la plage de puissance d'intérèt. Tu peux t'attendre à payer de 75 à 200$ pour l'instrument et jusqu'à $50 selon la rareté par slug. Dans l'usagé bien entendu.

Les intruments de précision faits pour le terrain ne se donnent pas.

D'autres optent plutot pour un analyseur d'antenne pour obtenir des lectures plus précises qu'avec un ROS mètre EL Cheapo mais ces instruments ne sont pas faits pour être trimbalées sur le terrain sans précautions, A moins là aussi d'allonger de gros billets pour une version "robuste".

AJOUT***
Ou bien on se paie un engin savant qui tient compte de l'ensemble des facteurs dans les deux directions.
« Modifié: 17 Octobre 2009, 14:26:12 par VA2JOT Jacques »