Puces et Forums - Radioamateur.ca

Les opérations sur Radioamateur.ca => Les opérations sur les bandes HF => Discussion démarrée par: VE2VAE Christian le 30 Novembre 2011, 17:26:43

Titre: Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2VAE Christian le 30 Novembre 2011, 17:26:43
Ca fait quelques fois que j'entends des collegues, des compatriotes du quebec, parler entre eux, de tout et de rien, des commissions a faire au tigre geant, etc, sur le 40 metres.  :o

C'est pas un réseau. C'est juste deux ou trois gars qui parlent ensembles. Ca parle pas de radio. C'est... c'est comme des gars qui parlent juste pour passer le temps... Peut-être des gars qui s'ennuient, dans le fond des bois, a la chasse. Je sais pas. Pourtant non, y en avais un dans son mobile.

Y me semble que tu as ce genre de discution, un peu comme sur un CB, sur le 2 metres... pas sur le 40 metres quand on peut t'entendre jusqu'en Egypte !

Bon... O.K. J'exagere un peu pour l'Egypte. Mais quand meme...

Simonac... sur le 40 metres, ca peut aller loin des fois. Surtout avec le cycle solaire qui remonte. Les gars sont pas en QRP là. Un des gars operait de chez lui. Ca me fait vraiment penser a ce qu'on entendait sur les CB dans le temps.

Ca doit etre ca. Y doit y en avoir qui sont devenus radio-amateurs, juste pour le fun d'avoir comme un plus gros Cb, puis la, ca jase des commissions a aller faire, pis des speciaux sur le papier de toilette, etc, de tout et de rien, d'un bout a l'autre du Quebec, puis on doit les entendre... pas mal plus loin que matane.

J'pensais que le HF, on gardais ca juste pour le Dx, pour les contact avec un autre pays. Ou au moins, pour eviter de causer du brouillage aux stations qui operent Dx sur ces bandes, qu'on doivent essayer d'utiliser, autant que possible, le 2 metres, pour nos conversations "moins importantes", pour garder ca entre voisins.

Je vas reviser ma banque de question d'Industrie Canada. J'ai du mal lire....
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: Jean-Pierre VA2SG le 30 Novembre 2011, 18:02:44
Non pantoute, si tu savais les discussions qu'on entend venant du sud, tu serais bien plus surpris.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 30 Novembre 2011, 19:56:15
Je vas reviser ma banque de question d'Industrie Canada. J'ai du mal lire.... Lire quoi au juste? Qu'il était interdit de diffuser plus loin que le plus lointain des participants au QSO?  ;)

J'ai fait usage du 40m pour jaser de tout et de rien avec un ami que j'aurais probablement pu rejoindre sur 80m en plein jour sans risquer que la conversation sur se rende sur les cotes de l'EU de l'ouest. Par contre, la qualité de la propagation entre nous était meilleure sur le 40m et y'avait toujours la possibilité qu'un autre amateur rendu dans le Midwest des EU nous entende et se joigne à notre conversation. Des fois y'a une bonne raison pour agir ainsi.

Y'a des W4 et 5 qui se jasent ça sur à peine une couple de centaines de Km sur 80M le soir avec au moins la pleine puissance légale sur des réseaux de multiples verticales avec le gain RF au minimum sur leur récepteur.  Du vrai FM. J'ai vu ça ce mes yeux vu quand j'étais en visite chez des confrères de travail de la région d'Atlanta. Je ne dis pas que c'est correct, simplement que c'est pas mal difficile de les en empêcher car c'est parfaitement légal.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2KJ Érick le 30 Novembre 2011, 21:12:32
Il y a des conversations plus intellignentes par fois sur le 2m et 11m que sur le 40m mon cher ! c'est pas la bande qui fait que les sujects sont intelligents mais les usagés donc, 11m, 2m, 70cm, 80m etc..... ca dépend qui est a l'arriere du microphone !!
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2PID Pierre le 30 Novembre 2011, 21:51:04
Y'a des W4 et 5 qui se jasent ça sur à peine une couple de centaines de Km sur 80M le soir avec au moins la pleine puissance légale sur des réseaux de multiples verticales avec le gain RF au minimum sur leur récepteur.  Du vrai FM. J'ai vu ça ce mes yeux vu quand j'étais en visite chez des confrères de travail de la région d'Atlanta. Je ne dis pas que c'est correct, simplement que c'est pas mal difficile de les en empêcher car c'est parfaitement légal.

Salut Jacques,

À mon avis, ce n'est pas parfaitement légal, et c'est même même illégal (pas dans le contenu des conversations, mais plutôt dans les moyens utilisés). Avec le gain RF abaissé au minimum et la pleine puissance, et à 200 km entre 2 stations, c'est fort probablement une infraction si on lit bien ce règlement du FCC:

FCC §97.313 Transmitter power standards.-
 (a) An amateur station must use the minimum transmitter power necessary to carry out the desired communication.

Mon interprétation: En tout temps, un radioamateur américain a l'obligation de prendre tous les moyens afin que le niveau de puissance de transmission soit le plus faible possible pour établir la communication. La situation que tu décris va directement à l'encontre de cette idée. Le principe énoncé par le FCC suggère plutôt de s'arranger avec tous les moyens nécessaires (radios en bon ordre et antennes efficaces par exemple) en vue minimiser la puissance rayonnée requise pour faire un contact.

Je sais bien que c'est invérifiable (c'est une autre question) mais c'est bel et bien un règlement de la FCC. 

Et je connais bien ton opinion sur ce règlement que tu trouves ridicule ( http://forum.radioamateur.ca/index.php?topic=4835.msg17418#msg17418).  Je ne veux pas en faire une nouvelle polémique.. mais simplement j'ai des réserves sur l'utilisation de l'expression "parfaitement légal" dans le contexte que tu citais.

Voilà.
---
Pour le Canada, je n'ai pas pas vu un règlement analogue, quoi que dans le Bottin 2007/RAQI P-I. on peut lire ceci en page 16 (Code d'Éthique):  "Utilise la puissance minimale pour communiquer. C'est la loi... "

Fort possiblement du copier/coller venant de sources américaines, mais c'est quand même décrit comme une obligation par notre association québécoise.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2AM Rejean le 30 Novembre 2011, 22:22:04
Avec la disparitions des stations Broadcast cela a fait beaucoup augmenter la popularité sur 40m. Donc sur mode SSB le jour c'est en majorité des groupes qui se parlent entre-eux. Les sujets sont très variés et cela m'importe peu. Par contre comme sur 75m ce sont toujours les mêmes qui transmettent à + 1kw pour de faible distance. Pour eux c'est une assurance de monopoliser la fréquence et ils focussent à combien de S-9 + db entre eux !
Cela a un impact pour ceux comme moi qui recherchent les contacts par le long côté (LP) dans la fenêtre zone grise. Présentement l'Asie est ouverte mais aucune place pour répondre en phonie. Donc il me reste notre bon vieux cw qui est ma principale source en dx. L'asie est assez rare en cw à part durant les concours comme cqwwcw qui me donne +100 pays par bande du 40 au 10 mètres en un week end. Beaucoup de détail, chaque +.1db d'optimiser, travail d'antenne, trucs pour confirmer très souvent premier appel contre les pile-up. Faire les 40 zones etc...
Rejean va2am
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 01 Décembre 2011, 06:23:57
Salut Pierre,
                    Nous avons déjà tenu cette discussion. Le point est que le terme "pour établir la communication"demeure une nébuleuse et pieuse déclaration autant difficile de contester que de mettre en force par manque de références techniques. Un truisme caduque si ça se peut! :o

On peut imaginer lors d'un contest l'échange des informations dans un tintamarre ou le rapport S/N frise les 0dB exigeant plusieures répititions en phonie mais qui ne durera que quelques secondes.

Par contre, y'a pas un crétin qui va me convaincre que c'est humainement possible de tenir une table ronde pendant une couple d'heures avec de si mauvais rapports signal/bruit. Je te demande alors de nous éclairer de ta science en nous expliquant c'est quoi à ton opinion que ca prend comme qualité de signal pour ne pas ressentir une fatigue excessive au bout d'une conversation de quelques dizaines de minutes au moins.

Ou se trouve d'après toi la "ligne" (ou le graphique) de confort d'écoute pour le bruit gaussien blanc moyen (AWGN) et le bruit impulsif?

Je suis tous yeux et oreilles mon cher  ;)
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2PID Pierre le 01 Décembre 2011, 07:18:26
Salut Jacques

c'est quoi à ton opinion que ca prend comme qualité de signal pour ne pas ressentir une fatigue excessive ...

C'est une question pour laquelle il est impossible de trouver une réponse, tellement il y a de 'variables', avec en plus le fait que chaque OM n'a pas la même acuité auditive (pensons à ceux qui sont presque sourds).

C'est probablement pour ça qu'il n'y a pas (à ma connaissance) de cas où ce règlement de la FCC ait été appliqué. Faute de critères quantitatifs reconnus et généralement acceptés, c'est de l'utopie que penser que c'est utilisable. Mais le règlement est toujours en vigueur. Je le vois davantage comme un rappel subtil de l'esprit de la radioamateur.

Je suis relativement nouveau dans le hobby (7 ans) et je n'ai pas l'expérience ni la science que tu en as... mais j'en ai suffisamment pour me rendre compte de certaines choses.

Par exemple, que l'esprit du hobby est non seulement de communiquer, mais aussi de le faire de la manière la plus efficace et 'éthique' possible. Or, on connait tous des exemples d'utilisateurs qui fonctionnent à pleine puissance légale dans le seul but d'écraser tout le monde et de dominer sur les fréquences. On en connait aussi d'autres qui, au lieu d'améliorer leur système d'antennes mal montées (broche-à-foin) se procurent un 'linéaire' pour compenser (on en connait personnellement toi et moi Jacques isn't it?). Bien sûr, il y a aussi ceux qui fonctionnent à haute puissance pour parler à leur voisin.

Pour moi, ces situations montrent qu'il y en a qui passent à côté de ce qu'est réellement la radioamateur..

Je ne suis pas et ne serai jamais un partisan inconditionnel de ce règlement; mais je suis d'accord à ce qu'il reste inscrit dans la législation en appui à la définition de la radioamateur.
--
En somme, si ça prend 1 kW et plus pour faire face aux conditions, et si on a une station bien montée et bien conçue, c'est tout-à-fait acceptable et correct. Mais si on peut pendant le contact varier la puissance juste pour voir si ça passe, et peaufiner dans le temps son installation, c'est encore mieux et c'est une belle expérience. Plus souvent qu'autrement, en QRP, quand je mentionne la puissance que j'utilise, mes correspondants abaissent à leur tour la leur et sont agréablement surpris de voir que ça continue à bien passer. Cet aspect expérimental va davantage dans le sens de ma conception de la radioamateur.

Bonne journée.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 01 Décembre 2011, 09:20:11
Pierre,
            J'ai effectivement eu l'occasion de consulter les recommendations des experts qui ont établis les règles de tolérance au bruit aux début de l'ère moderne des télécom et suis d'accord par expérience que plus la communication dure longtemps, plus le canal doit être de bonne qualité pour éviter un excès de fatigue qui cause une détérioration graduelle de la clareté et de la compréhension. Jusqu'à ce qu'on atteigne un certaine "zone" de confort qui se situe autour de 24dB S/N il va sans dire. C'est pas mal moins "bon" que les S9+40 quand le QRM est à S-6/S-7 n'es-ce pas? Force de signal que j'ai souvent l'occasion de constater sur 160 et  80M.

Pour ce qui est de la durée des QSO, le ragchew a sa place tout comme les autres types d'activités. Pour le reste, la RA est comme les autres passe-temps, y'en a qui sont plus subtils de d'autres  ;)

Cheers!
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2PID Pierre le 01 Décembre 2011, 09:33:46
y'en a qui sont plus subtils de d'autres

Et pour les moins 'subtils', ils auraient avantage à (re)lire et à mettre en application ceci:

http://www.radioamateur.ca/formations/eth_hamradio.html

 :)
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE9MDB Matthieu le 01 Décembre 2011, 10:33:59
Comme chaque personnes est différente et que le niveau de signal requis pour être confortable diffère d'une personne à l'autre... je vous donne mon opinion.

Le signal minimal acceptable, selon moi, est de S5 (compte tenu que mon QRM local est tout près de S1 ... et souvent S0.  Cela est le signal minimal acceptable et ça s'applique même au QSB.  Donc si S5 est le minimum acceptable, il n'est pas rare de voir S9 ou S9+20 / 40 / 60 !  Le QSB est assez difficile à prévoir.  On s'en rend compte que lorsqu'il commence à tomber !

On discutait justement de Linéaire moi et un autre radioamateur hier soir... et on en a conclu qu'à 800 Watts c'était plus que suffisant sur HF.  Quoi qu'il y a toujours des gens qui voudraient pousser à 1.5 Kw !  ( 3 dB de plus?  pourquoi? )

Matt
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 02 Décembre 2011, 07:46:07
On discutait justement de Linéaire moi et un autre radioamateur hier soir... et on en a conclu qu'à 800 Watts c'était plus que suffisant sur HF.  Quoi qu'il y a toujours des gens qui voudraient pousser à 1.5 Kw !  ( 3 dB de plus?  pourquoi? )

Matt,
         C'est pas nécessairement une question de puissance maximale. Un ampli d'une capacité maximale de 800W, lorsque poussé à 800W va aussi te donner le maximum de son intermod et hamoniques. Un ampli de 1500W lorsqu'opéré à 7-800W va rouler beaucoup plus proprement sans ajouter d'énergie indésirable. Dans le domaine ça s'apelle avoir du "headroom" ou du dégagement d'amplitude. On s'assure ainsi que l'ampli ne va pas saturer et créer ces satannées ondes "flat-top" responsables de ces harmoniques et produits d'intermod.

L'autre aspect est que la tendance est aux fabriquants de produire des amplis pas très propres dans le bas de gamme de moyenne puissance. Justement dans les 500-800W. Reste ensuite le design de la classe d'exploitation. Là aussi, y'a des compromis pour des raisons d'économies qui se traduisent par plus ou moins de non-linéarité. On les retrouve plus souvent encore une fois dans le bas de gamme.

Un bon ampli bien exploité ne fait qu'améliorer le rapport signal/bruit à l'autre bout, il n'élargit pas la bande passante occupée. Le hic c'est qu'en plus de s'équiper d'amplis, y'en a qui en remettent avec des ajustements ou modifications pour soit élargir le spectre de la modulation ou encore, traiter leur audio pour la rendre plus percutante. Dans ces deux cas, la bande passante occupée va être passablement élargie. Davantage avec un ampli cheap ou sur-excité. Et comme cerise sur le gâteau, y'en a pas un qui est équipé pour regarder l'effet de leurs ajustements sur l'occupation du spectre.

Je préfère rouler un bon ampli d'une capacité maximale de 1,400W RMS à 3-400WRMS avec une modulation super flat et sans compression. C'est beaucoup plus propre que l'autre avec un El Cheapo de 800W qui roule la pédale au métal!

Cheers,
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2PID Pierre le 02 Décembre 2011, 09:16:18
On s'assure ainsi que l'ampli ne va pas saturer et créer ces satannées ondes "flat-top" responsables de ces harmoniques et produits d'intermod.

Bonjour,

Juste pour rappeler la signification du terme "linéaire":

Un processus d'amplification est dit linéaire si le graphique donnant le résultat (axe des Y) en fonction de ce qui est à l'entrée (l'axe des X) est une ligne droite, d'où le terme linéaire. Un ampli linéaire va donc fidèlement traduire proportionnellement toute augmentation ou diminution de puissance. *

Même si le terme "linéaire" est utilisé pour parler d'ampli dans les (disons) 500W et plus, ne pas oublier que l'ampli de sortie d'un rig qrp émettant à 1 W pourait aussi être qualifié (sous certaines conditions) de linéaire. Linéaire n'a pas de rapport direct avec la puissance.. ça concerne plutôt le comportement du procédé en variation de puissance à l'entrée.

Ainsi, le PA de mon 817/5W est aussi un linéaire ou du moins proche de la linéarité parfaite qui est un idéal.

Ce que les fabricants d'ampli doivent avant tout chercher est cette linéarité. Lorsqu'elle est faussée, le degré de gain n'est pas le même à basse et à forte modulation, ce qui cause la génération de produits indésirables comme mentionné par Jacques.

* http://en.wikipedia.org/wiki/Linear_amplifier
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 02 Décembre 2011, 17:46:02
Pierre,
             La linéarité n'implique pas nécessairement l'amplification. Un étage tampon (buffer) un mélangeur (mixer) peuvent avoir aucun gain mais devoir néanmoins reproduire fidèlement l'ensemble des paramètres des signaux présentés à l'entrée. Il va de même pour un circuit de conversion analogique à numérique (A/D) pour traitement par DSP. Si le processus de reconversion de numérique à analogique ne respecte pas rigoureusement les mêmes tables de conversion, il va y avoir non-linéarité.

Dans le contexte de ma réponse à Matthieu, je faisais uniquement allusion à la (non) linéarité d'amplificateurs de puissance externes en HF.
Titre: Re : Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2VAE Christian le 03 Décembre 2011, 00:46:23
Je vas reviser ma banque de question d'Industrie Canada. J'ai du mal lire....
Lire quoi au juste? Qu'il était interdit de diffuser plus loin que le plus lointain des participants au QSO?  ;)

Hello Jacques. :-)  Non, ce qui m'agace le plus, c'est que... c'est entre stations locales... sur le HF.  ???

Et pour la banque de question d'Industrie Canada, c'est la 2-03-05 :
Pourquoi est-il preferable d'utiliser les fréquences UHF et VHF pour les communications locales au lieu des fréquences HF ?
La réponse est : Pour diminuer les interferences sur les bandes HF qui peuvent servir aux communications a longues distances.

C'est un peu le meme esprit de courtoisie, envers les autres amateurs, qui fait qu'on ne devrait pas passer par un relais, en VHF, si on peut le faire en simplex, pour ne pas utiliser le relais inutilement (2-03-6).

Bon. Ceci etant dit, je veux juste rapeller que je vise pas personne en particulier ici. Je dénonce plutot une situation, mais en meme temps, sachant que je suis debutant, je le fais un peu en vous demandant : "coudonc, c'est tu moé qui est dans le champ ou bien y en a une couple qui... abusent un petit peu du HF".

J'pense qu'on as la reponse : Oui. Y en as qui abusent un petit peu du HF.

Bon. Ensuite j'abordais un autre aspect : celui du contenu, de la teneur des conversations.

Je pense que je suis simplement en train de decouvrir que  la radio-amateur... c'est pas juste des amateurs qui parlent d'antennes, d'equipement, puis de technique.

Je vas simplifier beaucoup, en disant que y a deux types de radio amateurs, même si on sais qu'en realité, c'est beaucoup plus nuancé.

Y as un type de radio-amateurs qui s'interesse au fonctionnement interne des radios, a la propagation des ondes... Y en as meme, dans ce groupe, qui ont monté leur propre materiel. Ils s'interessent aux radios... pour les radios, parcequ'ils aiment les radios.
Ils vont avoir comme defi de faire du DX, ils vont chercher a profitter de telle periode de la journee ou de l'annee pour essayer de contacter tel pays, etc.

Puis, t'en as un autre groupe, que, ca les interessent pas autant cet aspect là. Y est pas la leur fun a eux autres. Eux autres, y payent pour avoir un radio, puis eux autres leur fun, c'est de parler a leurs chum. Avec le voisin, avec un gars de quebec, de chicoutimi, qu'importe. C'est une gang de chum qui parlent entre eux autres. Point. Ca reste local.
Y ont le droit.

Asteure... v'as donc essayer de leur dire a eux-autres, qu'y seraient mieux d'etre sur le VHF que sur le HF. J'pense qu'y vont nous envoyer promener.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 03 Décembre 2011, 07:18:27
L'état présent du cycle solaire fait en sorte que le soir le "local" sur 80m inclut comme hier en fin de journée un mobile dans Manhattan avec 100W qui se présente au réseau de 16:30 hres. Le NVIS peut couvrir de très grandes superficies. C'est pas considéré être du skip car y'en a pas de skip (coupure de couverture) à l'intérieur de cette zone de couverture "locale" qui peut avoir un rayon d'au delà de 500 milles. C'est encore plus grand sur le 160m en passant.

Je ne vois pas comment les tables rondes ad-hoc qui se manifestent quotidiennement le soir sur 80m pour tirer profit de cette zone de couverture étendue pourraient envisager une migration vers le VHF sans sacrifier cette gigantesque zone de couverture. Ce n'est pas possible avec les technologies d'infrastructures V-U présentement à notre portée.

Ces tables rondes ont dont droit de cité en HF pour ces raisons. En ce qui concerne les sujets discutés, c'est comme les chaines de radio ou de TV, y'en a pour tous les goûts et on ne peut plaire à tous. Y'a toujour l'option de fermer l'appareil.

Je reviendrai sur la pollution spectrale un autre tantot.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2PID Pierre le 03 Décembre 2011, 10:23:29
c'est pas juste des amateurs qui parlent d'antennes, d'equipement, puis de technique.

Bonjour à tous,

À mon avis, les discussions en ondes se prêtent difficilement aux échanges de niveaux technique disons intermédiaires/élevés. La raison principale est que "l'éventail" d'OMs sur les ondes va des vrais gourous (mais qui peuvent parfois se tromper) ... jusqu'aux  ignorants (qui veulent nous faire admettre leurs inepties)...

Il est donc essentiel de ne pas prendre tout pour du 'cash' et de faire quelques vérifications et comparaisons avec ce qu'en disent des sources, dont la crédibilité est généralement reconnue (comme les Handbooks par ex.)..

Or en ondes, dans le feu de l'échange, on n'a certainement pas le temps de faire ces vérifications, et ça génère parfois la propagation de faussetés.

Une formule plus intéressante pour de genre d'échanges à caractère technique est celle des forums * comme RA.CA où l'on a le temps de bien lire et d'analyser, puis d'appuyer par des infos complémentaires et/ou d'émettre des réserves s'il y a lieu afin d'aider si possible à faire évoluer la discussion dans le bon sens.

Si vous contactez de vrais gourous comme ON4UN (Devoldere), vous verrez qu'il réduit l'échange QSO à une mention très sommaire de la puissance, du rig et de l'antenne qu'il utilise.. C'est du moins ce qui s'est passé dans les QSOs que j'ai fait avec lui (en CW), et il est évident qu'il ne veut pas aller plus loin. Probablement qu'il pense aussi que ce serait trop lourd d'entreprendre des discussions de fond, surtout à 25 mpm.

Salutations.
---
* Je voulais dire des forums où il est permis de critiquer intelligemment mais fermement les propos mentionnés sans risquer de  se faire mettre à la porte... ;)
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2SK Martin le 03 Décembre 2011, 10:58:07
Et pourquoi pas utiliser le HF?  Bien que la question de la puissance pourrait être débattu, n'est-il pas mieux d'utiliser les radios que tu as que ceux que tu n'as pas pour "meubler" le spectre qui nous est alloué?  "If you dont use it, you lose it"

Jadis dans la règlementation, il y a un article qui disait que le service de radioamateur devait servir de palte-forme d'expérimentation ou encore de medium de communication dont la teneur des propos devaient être de tellement peu d'intérêt qu'ils ne devaient pas nécessiter l'utilisation de moyens commerciaux... C'est pourquoi il est normal d'entendre des conversations qui n'ont pas de fond!   Ca aussi peut se débattre.

Finalement, je peux très bien comprendre l'utilisation du HF pour du "rag-chewing" parce que lorsque tu fais ca sur 2m et plus haut, il est immanquable que dans certaines régions il y a un "qui connait ca" va prendre tes propos, les déformer et commencer encore une tite "guéguerre", on entend beaucoup plus rarement parler de ce phénomène en HF.

En terminant, je cite Pierre :"
où il est permis de critiquer intelligemment mais fermement les propos mentionnés sans risquer de  se faire mettre à la porte... ;)
On devrait plutot dire partout en radioamateur car quand tu fais ca, même à l'intérieur d'un mandat clairement établi de bénévolat dans un organisme donné, le résultat sera le même!
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2PID Pierre le 03 Décembre 2011, 11:51:06
On devrait plutot dire partout en radioamateur car quand tu fais ca, même à l'intérieur d'un mandat clairement établi de bénévolat dans un organisme donné, le résultat sera le même!

Salut Martin,

Je suis d'accord avec toi pour dire qu'il est ridicule d'exclure d'une discussion ou même d'un comité un ou des intervenants qui présentent de manière intelligente un point de vue divergent.

Toute la question réside alors dans l'expression "manière" intelligente. Pour créer des dynamiques constructives, ça prend de la souplesse, du tact, de la capacité à réviser ses points de vue sans prendre les critiques comme des attaques personnelles et celle de pouvoir développer un consensus pour travailler en équipe (AKA leadership qui est un 'don' mais qui ne s’acquiert pas).

Ces comportements doivent aussi exister sur les vrais  forums de discussion (ceux qui ne sont pas à saveur de pensée magique où il se passe autre chose que du ''tout le monde est beau et gentil"..) 

Et en plus il faut avoir les compétences pour faire face aux bugs techniques. La bonne volonté ne suffit pas... Mais c'est une autre vieille question 'locale', et un peu hors sujet.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 03 Décembre 2011, 15:08:11
Faudrait prendre un grand respire, on est en train de transformer une discussion sur les QSO "locaux" sur 40M en courier du coeur à la Jeanette Bertrand  ;)
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2SK Martin le 03 Décembre 2011, 16:52:53
C'est pas moi qui a ouvert la porte......

Il est tout de même intéressant de voir qu'un seul quart de mon message a suscité une réaction, le premier 3/4 parlait pourtant du sujet en titre!  Par contre je dois tout de même dire que des hommes très intelligent ont été à la source des plus grandes guerres sur la planète et c'est peut-être pour ça qu'on a déjà entendu que forum n'égale pas coliseum!

On pourrait en parler sur la radio en HF !

Tu as bien raison Jacques, on ne doit pas transformer ca en Janette veut savoir!
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: Jean-Pierre VA2SG le 03 Décembre 2011, 20:38:28
Non Christian, ils abusent pas un peu de la HF, ils abusent BEAUCOUP de la HF hi.

Bof, tu sais, la radio c'est comme une société au fond. Il a des bons et des moins bons éléments. Mais, l'important dans tout ca c'est que tu t'amuse. Quand tu t'amuses plus, arrête, ferme le rig, laisse passer une couple de semaines..

Moi, j'ai déjà fermé les rigs pendant plusieurs mois parce que j'en avais marre et après, l'envie revient.
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE9MDB Matthieu le 04 Décembre 2011, 08:57:07
Et moi j'ai drôlement hâte de revenir sur 80 M !!!  Je suis censé de commencer à travailler mes antennes HF demain midi si tout va bien.
Ca ne veut pas dire que je serais en onde demain... mais au moins elle sera monté dans la tour !

En fait, j'aimerai monter mes 3 dipôles... 40 - 80 - 160 M

Juste une question de rappel: Est-il possible d'utiliser une seule feedline pour ces trois dipôles ? Et si oui, comment on procède ?

Matt
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VA2JOT Jacques le 04 Décembre 2011, 10:39:40
C'est possible mais à condition que les trois feedpoints soient physiquement raccordés ensemble.

                                                ------\  /-------
--------------------------------------------0 0-----------------------------------------
                                 ------------------/  \------------------

Capiche? Si oui, l'inconvénient de procéder ainsi sont les suivants:
1) Il faut tenter d'avoir les plus d'écart possible entre les éléments parallèles afin de réduire l'interaction (4 pouces ou plus, plus c'est plus, plus c'est mieux ;-).

2) Il faut maintenir en tout temps cet écart par le recours à des espaceurs (spacers) non-conducteurs.

3) La largeur de bande de chaque antenne sera moindre que si elle était montée indépendamment (avec sa propre et exclusive ligne de transmission). On peut compenser l'écart d'impédance avec un tuner pour opérer en dehors de la plage de SWR "confortable" au radio ou son tuner automatique.

L'alternative consiste à monter les brins en étoile, c.a.d. avec 60 degrés entre chacune des branches et 180 entre les deux branches de chaque dipole.

Ou encore, avec une longue ligne vers un switch remote et ensuite des branches de lignes de transmission vers chacune des dipoles.

GL OM
Titre: Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2XLR Daniel le 04 Décembre 2011, 16:53:30
moi je pensais que la radio amateur c'est pour avoir des communication et de fais des expérimentation moi j'aime mieux que les radio amateur parle que de pas parler si tu le prend pas Industrie Canada va les a loue a quelle qu'un d'autres   
Titre: Re : Re : Conversation entre voisins... sur le 40 m ?
Posté par: VE2VAE Christian le 06 Décembre 2011, 00:18:24
Non Christian, ils abusent pas un peu de la HF, ils abusent BEAUCOUP de la HF hi.

Met pas d'huile sur le feu, Jean-Pierre. Hi, hi.

J'ai bien choisi mes mots avant de les écrire : j'ai dit "UN PEU". Hi, hi.

J'attaque pas personne personellement ici, je le rapelle. J'essaie juste de comprendre cette situation. Je ne pensais pas que ca se faisait. Je suis en train de me rendre compte que c'est peut-etre pas mal plus courant que je pensais.

J'avais l'impression (et je l'ai toujours) qu'il fallait y aller avec moderation, entre voisins, sur le HF.


Mais c'est ca.... meme local, ca reste de la radio amateur.


Et c'est l'avantage des forums : on peut discuter sans se faire d'oeil au beurre noir.  ;)